Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Tibet
  5. Temple du Jokhang

Temple du Jokhang

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

ཇོ་ཁང༌ 大昭寺. Reconnaissable à son toit doré, ce temple est le centre spirituel du Tibet. Construit il y a treize siècles, il attire les pèlerins qui se prosternent devant le bâtiment, témoignant de son attrait intemporel. Le bouddha doré qui en est le centre est le plus révéré du Tibet.

À l’origine, le Jokhang fut édifié pour abriter une image du Bouddha rapportée au Tibet par l’épouse népalaise du roi Songtsen Gampo. Mais la seconde épouse du roi, la princesse chinoise Wencheng, lui substitua une statue du Bouddha Sakyamuni (Jowa Sakyamuni). C’est à cette dernière que le Jokhang doit son nom et sa puissance spirituelle : de fait, Jokhang signifie “chapelle du Jowo”.

Venez de préférence le matin pour visiter les 2 niveaux du Jokhang, même si ce n’est pas toujours évident, au milieu de la foule de pèlerins venus faire des offrandes. On peut accéder au temple l’après-midi par l’entrée latérale, mais les chapelles intérieures sont alors souvent fermées et il n’y a pas de pèlerins.

Dàzhāo Sì ; 85 ¥ ; 8h30-18h, la plupart des chapelles ferment après 12h

Paramètres des cookies