Parque Nacional Cotubanamá

L'avis de l'auteur Lonely Planet

réserve naturelle

Outre l’Isla Saona, que se contentent de visiter la plupart des touristes, le Parque Nacional Cotubanamá (anciennement Parque Nacional del Este) comprend huit terrasses coralliennes émergées, quelque 400 grottes, dont certaines dotées de pictographes et de vestiges en céramique, ainsi que les îles Catalinita et Catalina. Devenu parc national en 1975, la réserve s’étend sur plus de 310 km2 et se compose majoritairement de forêt semi-humide.

Elle abrite 539 espèces végétales, dont 55 sont endémiques. On y trouve aussi une belle variété faunique : 112 espèces d’oiseaux, 250 types d’insectes et d’arachnides, ainsi que 120 variétés de poissons. On y aperçoit parfois des lamantins des Caraïbes et des dauphins à gros nez, ainsi que le solénodonte, beaucoup plus rare, un petit animal osseux doté d’un long museau et d’yeux minuscules.

Le bureau du parc, situé près du parking à Bayahibe, est l’endroit où vous pourrez régler l’accès et obtenir le bracelet obligatoire. Une première entrée est située à Guaraguao, un poste de gardes forestiers situé 5 km après Dominicus Americanus. L’autre accès se trouve à Boca de Yuma, à la lisière est de la réserve. Les deux entrées sont dotées d’un poste de gardes forestiers, mais ne proposent aucun service formel. Une route suit la côte sur plusieurs kilomètres et compte divers jolis points de vue.

Bayahibe ; 8h-15h

Paramètres des cookies