Fuerte de San Felipe

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site historique

Au bord de la baie, à l’extrémité ouest du Malecón, le fort est l’unique vestige du début de la période coloniale à Puerto Plata. Construit au milieu du XVIe siècle afin d’empêcher les pirates de s’emparer de l’une des seules baies abritées de la côte nord, San Felipe ne subit jamais le moindre assaut. Ses murs épais et sa douve intérieure servirent essentiellement de prison.

Le prix d’entrée comprend un audioguide (en français) peu éloquent en matière d’informations historiques. De courtes explications accompagnent les objets exposés dans le petit musée : quelques menottes rouillées, des baïonnettes et une pile de boulets de canon. La vue sur la baie est impressionnante, et une grande pelouse devant le fort invite à s’y allonger.

Le fort abrite le phare de Puerto Plata, allumé pour la première fois le 9 septembre 1879, et restauré en 2000. Cette tour jaune et blanche, haute de 24,40 m et d’un diamètre de 6,20 m, mêle style néoclassique et construction industrielle.

fort de San Felipe ; 9h-16h45, fermé dim

Paramètres des cookies