Musée Gassendi

L'avis de l'auteur Lonely Planet

sciences, beaux-artset land art

Arts et science nouent un fructueux dialogue dans cet ancien hospice, dont la visite constitue une bonne introduction aux richesses et aux mystères du territoire de Digne. Les collections du musée se découvrent à la manière d’un cabinet de curiosités, assez éclectique. On découvre ainsi la vie et l’œuvre de Pierre Gassendi, philosophe, astronome et savant, né en 1592 près de Digne. À la célèbre formule de Descartes, son contemporain et ami, il proposa une variante – Ambulo ergo sum (“je marche donc je suis”) –, qui résonne de façon toute particulière en ces terres géologiques. D’autres salles sont dédiées à Andy Goldsworthy, maître du land art, avec qui le musée a entamé une collaboration au long cours  ; aux œuvres botaniques de l’artiste néerlandais Herman de Vries, dont le projet Traces jalonne aussi le territoire ; aux étoiles pentacrines, une tradition d’orfèvrerie remontant au XIXe siècle et aujourd’hui remise au goût du jour, présentant de véritables petits fossiles en forme d’étoile sertis dans des bijoux. La visite se poursuit in situ autour des œuvres de land art disséminées sur le territoire.

04 92 31 45 29 ; www.musee-gassendi.org ; 64 bd Gassendi ; tlj sf mar 11h-19h mi-mai à sept, 9h-12h et 13h30-17h30, fermé matin sam-dim oct-mars