Bretagne sud

  1. Accueil
  2. France
  3. Bretagne sud
  4. Le Morbihan
  5. Porte Prison et quartier Saint-Patern

Porte Prison et quartier Saint-Patern

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier historique

Cette porte fortifiée, anciennement appelée porte Patern et alors flanquée de deux tours, prit son nom actuel au XVIIIe siècle car elle servait effectivement de prison sous la Révolution. Elle fut amputée de l’une de ses tours à la fin du XIXe siècle. Une fois franchi la porte – totalement rénovée en 2011 –, vous voilà dans le sympathique quartier Saint-Patern, qui se situe sur l’emplacement de l’ancienne Darioritum : c’est le plus ancien quartier de Vannes. Autrefois lieu de débauche, occupé par les tanneurs et les artisans au Moyen Âge, il lui reste aujourd’hui un caractère “canaille”, puisque c’est là que se concentrent la plupart des bars en vogue. On y trouve de belles maisons à pans de bois, et surtout l’église Saint-Patern (1727) qui porte le nom du premier évêque de Vannes et contient des retables des XVIIe et XVIIIe siècles. Elle est l’une des étapes du pèlerinage Tro Breiz – un tour de Bretagne apparu au Moyen Âge en l’honneur des sept saints fondateurs de la Bretagne. La préfecture (1865), tout au bout de la rue Francis-Decker, montre sur son fronton Nominoë, souverain de Bretagne, et Alain Barbetorte, duc de Bretagne ; elle est dotée d’un joli parc à l’anglaise. En face, on peut voir la belle façade hétéroclite de l’immeuble “Petits-Fers” construit à la fin du XIXe siècle, qui abritait une quincaillerie.

Paramètres des cookies