Bretagne sud

  1. Accueil
  2. France
  3. Bretagne sud
  4. Le Morbihan
  5. Place Valencia et ses environs

Place Valencia et ses environs

L'avis de l'auteur Lonely Planet

patrimoine architectural

Sur cette place portant le nom de la ville natale de saint Vincent Ferrier, on peut admirer la maison du saint patron de la ville, qui mourut à Vannes en 1419. À l’angle des rues Noé et Pierre-René-Rogue, remarquez les figures sculptées en granit polychrome de “Vannes et sa femme”. Ce couple de bourgeois aux bouilles joufflues serait une ancienne enseigne de boutique datant du XVIe siècle. De là, vous pouvez prendre la rue des Halles, dont les maisons médiévales semblent accentuer l’étroitesse (notez l’hôtel de Roscanvec édifié aux XVIIe et XVIIIe siècles) ; elle donne dans la rue Saint-Salomon, dont les nos10 et 13 présentent des animaux ornant les piliers et les façades des demeures moyenâgeuses. Vers l’est, la place Henri-IV est bordée de maisons en encorbellement du XVIe siècle très bien réhabilitées. Vers l’ouest, la rue Closmadeuc permet d’atteindre la rue Thiers, un axe important de la ville, qui débouche au nord sur l’hôtel de ville, un bâtiment néo-Renaissance de 1886 ressemblant à son homologue parisien. Tout près, notez la chapelle Saint-Yves et sa façade blanche. En redescendant la rue Thiers, au n°31, vous découvrirez sur la droite l’hôtel de Limur, bel hôtel particulier du XVIIe siècle qui accueille un festival de jazz en juillet.

Paramètres des cookies