Palais impérial

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site historique

故宫 Cet imposant palais impérial évoque une petite Cité interdite. Construit entre 1625 et 1636 par l’empereur mandchou Nurhachi (1559-1626) et par son fils Huang Taiji (1592-1643), le fondateur de la dynastie Qing, il fut la résidence des souverains de la dynastie Qing jusqu’en 1644. Parmi les bâtiments de la cour centrale figurent des salles de cérémonie richement décorées et les appartements impériaux, qui abritent un berceau royal. Le palais comprend 114 bâtiments – pas tous ouverts au public. Ne manquez pas la salle Dàzhèng, un édifice octogonal à double auvent à l’arrière du complexe, avec deux dragons d’or enroulés autour des piliers de l’entrée, un plafond à caissons et un trône ouvragé où fut couronné l’empereur Shunzhi, petit-fils de Nurhachi. Dans la salle Chóngzhèng, le premier grand bâtiment en entrant, les poutres qui surmontent le portique d’entrée sont sculptées en forme de dragon aux pattes à cinq doigts.

Le palais impérial se situe à quelques minutes au nord de la station de métro Zhong Jie (sortie B).

Gùgōng ; 171 Shenyang Lu ; 60 ¥ ; 8h30-17h30, à partir de 13h lun, dernière entrée 16h45

Paramètres des cookies