Tibet

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Tibet
  4. Tsang གཙང་
  5. Palais d’été des panchen-lamas

Palais d’été des panchen-lamas

L'avis de l'auteur Lonely Planet

palais

བདེ་ཆེན་སྐལ་བཟང་ཕོ་བྲང་德庆格桑颇彰 Loin d’être aussi incontournable que Tashilhunpo, ce palais fortifié, situé à l’extrémité sud-ouest de la ville, n’est cependant pas dénué d’intérêt. Construit en 1844 sous Tenpei Nyima, le 7e panchen-lama, cet étrange édifice est à mi-chemin entre le temple bouddhique et la demeure victorienne. En tibétain, il est désigné sous le nom de Dechen Gesang Podrang. Le vestibule du bas est orné de deux grandes fresques, dont l’une représente les 18 niveaux de l’enfer bouddhiste. L’un des dessins est tellement repoussant qu’il est recouvert d’un foulard. À gauche du vestibule (en face du chien empaillé du panchen-lama) se trouvent deux pièces qu’un moine aura peut-être la gentillesse de vous ouvrir. La première est un gönkhang dédié à Nyeser Chöda Chenpo, le protecteur de Tashilunpo. La seconde renferme des photographies des deux yunze (tuteurs spirituels) du 10e panchen-lama. Montez le grand escalier pour rejoindre le 2e niveau et découvrir les salons du 10e panchen-lama, dont l’un contient un bureau et des téléphones. Cet étage abrite aussi une salle d’audience. Chaque pièce comporte un shuegje (trône) devant lequel s’inclinent les pèlerins. Il se peut que le moine chargé de garder les lieux vous montre l’une des chaussures du panchen-lama et la frotte contre votre nuque et votre tête pour vous bénir. Le palais est à environ 1 km au sud de Tashilhunpo. Suivez la route jusqu’au bout puis tournez à droite dans l’enceinte clôturée.

, , Déqìng Gésāng Pōzhāng ; 30 ¥ ; 9h30-12h et 15h30-18h

Paramètres des cookies