-->

Swapna Bagaicha

L'avis de l'auteur Lonely Planet

jardins

Le Jardin des Rêves, magnifiquement restauré, demeure l’un des plus beaux havres de verdure de Katmandou. Il est à deux minutes de marche – mais à des milliers d’années-lumière – de Thamel.

Le maréchal Kaiser Shamser (1892-1964), dont ce jardin agrémentait le palais, le fit aménager en 1920, après un voyage en Angleterre où il visita plusieurs domaines de style édouardien. Il finança le jardin grâce aux gains arrachés à son père (le Premier ministre) lors d’un jeu de cauris. Après avoir été laissés à l’abandon, le jardin et ses pavillons furent soigneusement ressuscités au XXIe siècle. Les travaux, financés par l’Autriche, furent menés pendant six ans (jusqu’en 2007) par l’équipe qui réalisa le musée de Patan.

Des dizaines de jolis détails agrémentent ce petit jardin, comme la porte d’origine, un poème du Rubaiyat d’Omar Khayam gravé dans le marbre, de nouveaux bassins et fontaines, et un curieux “jardin caché” au sud. L’ensemble couvrait à l’origine 1,6 ha et ne comptait pas moins de six pavillons portant les noms des six saisons népalaises. Seuls un demi-hectare et trois pavillons ont survécu. Pour profiter pleinement de la sérénité des lieux au milieu des couples d’amoureux un peu trop démonstratifs, apportez un livre et un pique-nique, et détendez-vous sur la pelouse. Le Dwarika’s gère le paisible Kaiser Cafe . Le jardin accueille parfois des manifestations culturelles et des expositions. Wi-Fi disponible.

01-4425340 ; www.gardenofdreams.org.np ; 9h-22h, dernière entrée 21h