-->

Escalier est

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monument bouddhique

Il existe deux moyens d’accéder au temple de Swayambhunath, mais l’escalier des pèlerins, en pierre, sur le flanc est de la colline est de loin le plus pittoresque. Construit au XVIIe siècle par le roi Pratap Malla, il est envahi de macaques rhésus qui s’amusent à descendre en glissant le long des rampes. Un conseil : gardez toute nourriture hors de la vue de ces primates chapardeurs.

Depuis les bouddhas colorés au pied de la colline, l’escalier passe devant une série de chaityas et de bas-reliefs. La naissance du Bouddha est représentée sur une pierre près de l’entrée avec sa mère, Maya Devi, s’agrippant à une branche d’arbre. À cet endroit, sous verrez souvent des astrologues tibétains lire l’avenir. Les dernières marches sont encadrées par des couples d’animaux – Garuda, lions, éléphants, chevaux et paons –, les montures des Dhyani Bouddhas (les cinq Bouddhas de la sagesse ou de la méditation). La billetterie se situe presque en haut de l’escalier (une autre est installée à l’entrée ouest du site, près du parking des bus touristiques). Une fois au sommet, marchez autour du stupa dans le sens des aiguilles d’une montre.