Strand Hotel

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice historique

Ouvert en 1901 et géré par les célèbres frères Sarkies (propriétaires du Raffles à Singapour et de l’Eastern and Oriental à Penang), cet hôtel historique a accueilli Rudyard Kipling, George Orwell et W. Somerset Maugham.

Le Strand fut construit par l’entrepreneur turco-arménien Tigran Nierces Joseph Catchatoor, qui est enterré à deux pas, dans le cimetière proche de l’église arménienne Saint-Jean-Baptiste.

Une annexe mitoyenne, édifiée en 1913, abrite aujourd’hui l’ambassade d’Australie. L’hôtel fut dirigé pendant la Seconde Guerre mondiale par les Japonais, qui le rebaptisèrent Yamato Hotel. Les Birmans n’eurent pas le droit d’y séjourner jusqu’en 1945. De 1962 à 1989, durant sa période la plus sombre, le Strand appartenait au gouvernement birman. En 1979, quand Tony Wheeler visita l’hôtel pour la première édition de ce guide, il décrivit le bâtiment comme une relique coloniale “défraîchie et délabrée” où l’on trouvait plus facilement des rats qu’un bon lit ou une douche chaude.

En 1993, le Strand a retrouvé un peu de sa gloire passée, sous la direction d’Adrian Zecha, fondateur des complexes hôteliers Aman Resorts. En 2016, il a fermé à nouveau quelques mois pour une rénovation complète, qui verra l’ajout d’une nouvelle aile à l’arrière de l’hôtel.

www.hotelthestrand.com ; 92 Strand Rd, Kyauktada