Recinto de la Catedral

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice religieux

La cathédrale de Cuernavaca est cachée derrière les hauts murs d’un recinto (enceinte) – l’entrée se trouve dans Hidalgo. Elle a des allures de forteresse, un style destiné à intimider les Indiens et à s’en protéger. Les Franciscains entamèrent les travaux de ce qui fut l’une des premières missions chrétiennes du pays en 1526, utilisant la main-d’œuvre locale et les pierres des décombres de Cuauhnáhuac. La première construction fut la Capilla Abierta de San José, une chapelle ouverte du côté ouest de la cathédrale.

La cathédrale elle-même, le Templo de la Asunción de María, est simple et massive, avec une façade austère. L’entrée latérale s’orne de motifs indiens et européens – le crâne et les os croisés, au-dessus de la porte, sont un symbole de l’ordre franciscain. À l’intérieur, des fresques découvertes au début du XXe siècle auraient été réalisées au XVIIe siècle par un Japonais converti au christianisme et représenteraient les persécutions des missionnaires chrétiens au Japon.

L’enceinte contient aussi deux églises plus petites. À droite en entrant, le Templo de la Tercera Orden de San Francisco possède une façade sculptée par des artisans indiens dans le style baroque du XVIIIe siècle et un intérieur orné de dorures. À gauche, la Capilla del Carmen, du XIXe siècle, accueille les fidèles venus prier pour la guérison d’une maladie.

catedraldecuernavaca.org ; Hidalgo 17 ; 7h30-20h

Paramètres des cookies