Parque-Museo La Venta

L'avis de l'auteur Lonely Planet

parc, musée

Ce parc épatant, zoo et musée à ciel ouvert, fut créé en 1958, quand l’exploration pétrolière fit peser des menaces sur l’ancien site olmèque de La Venta dans le Tabasco occidental. Les archéologues déplacèrent alors à Villahermosa les vestiges les plus importants du site, notamment 3 têtes monumentales en pierre.

Il faut prévoir 2 à 3 heures de visite et se munir d’antimoustique (le parc fait partie d’une zone tropicale humide). Le Parque-Museo La Venta se situe à 2 km au nord-ouest de la Zona Luz, sur l’Avenida Ruíz Cortines, la principale route traversant la ville d’est en ouest. Comptez 30 $M par colectivo.

Situé à l’entrée du parc, le zoo regroupe des animaux originaires du Tabasco et des régions voisines : jaguars, ocelots et jaguarondis, cerfs à queue blanche, singes-araignées, crocodiles, boas constrictors, pécaris, ainsi que de nombreux oiseaux colorés, parmi lesquels les aras rouges et les toucans à carène.

Un ceiba géant (l’arbre sacré des Olmèques et des Mayas) marque le départ du sentier des sculptures. Vous trouverez des informations en anglais et en espagnol sur l’archéologie olmèque. Ce sentier de 1 km est bordé de vestiges de La Venta. Parmi les pièces les plus impressionnantes, mentionnons la stèle 3 représentant un homme barbu orné d’une coiffe ; l’autel 5 figurant un personnage portant un enfant ; le monument 77 appelé “El Gobernante” – un chef à l’air autoritaire ; le monument 56 en forme de visage de singe ; le monument 1, tête colossale d’un guerrier casqué et la stèle 1, représentant une jeune déesse (une des rares figures féminines olmèques). Des animaux inoffensifs, tels que coatis, écureuils et agoutis noirs, vivent au milieu de ces ruines en toute liberté.

Av Ruíz Cortines ; 8h-16h

Paramètres des cookies