Kalasasaya

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

Au nord d’Akapana, Kalasasaya est une plate-forme rituelle partiellement reconstruite, de 130 m sur 120 m, dont les murs sont faits d’énormes blocs de grès rouge et d’andésite, parfaitement ajustés pour former un socle de 3 m de haut. Des montants monolithiques flanquent le monumental escalier d’entrée qui conduit au portique restauré de l’enceinte. Derrière, on découvre une cour intérieure et les ruines des quartiers des prêtres. Remarquez la taille de la dernière marche, constituée d’un énorme bloc. Le Monolito Ponce, monolithe doté d’un turban (cache-t-il un crâne déformé ?), d’un masque, d’un vase cérémoniel et d’une canne, occupe le centre de la première plate-forme. La canne et le vase symboliseraient le dualisme de la culture andine (nature contre culture).

D’autres escaliers mènent à des plates- formes secondaires, ornées d’autres mono- lithes dont le célèbre El Fraile (le Prêtre).

Paramètres des cookies