Tiger Hill

L'avis de l'auteur Lonely Planet

point de vue

Pour voir l’aube éclairer sur 250 km un magnifique paysage himalayen comprenant l’Everest (8 848 m), le Lhotse (8 501 m) et le Makalu (8 475 m) à l’extrême ouest, levez-vous tôt et prenez une jeep jusqu’à Tiger Hill (2 590 m), à 11 km au sud de Darjeeling, au-dessus de Ghum. Le Khangchendzonga (“les cinq trésors des neiges”), point culminant de l’Inde et troisième plus haute montagne du monde, domine l’horizon. De part et d’autre du massif s’élèvent le Kabru (7 338 m), le Jannu (7 710 m) et le Pandim (6 691 m), tous impressionnants.

Ce spectacle matinal quotidien (la vue est meilleure en automne et au printemps) est une attraction touristique majeure. Des centaines de jeeps partent de Darjeeling pour Tiger Hill tous les matins à 4h et les embouteillages sont fréquents. Au sommet, vous pourrez rester à l’extérieur du pavillon (payant) ou vous installer dans l’un des salons chauffés. L’ambiance pouvant être très agitée à l’intérieur, rendez-vous dans un autre lieu si vous aspirez à jouir de la vue sur l’Himalaya en solitaire.

Les excursions organisées au lever du soleil (habituellement avec un détour par la Batasia Loop et les monastères de Ghum au retour), doivent être réservées auprès d’une agence de voyages ou directement auprès d’un conducteur de jeep à la station de taxis de Clubside. L’aller-retour coûte 1 300 ₹ par véhicule, ou 250 ₹ par siège.

Paramètres des cookies