Île Manoel

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site historique

De Gżira, un petit pont permet d’accéder à l’île Manoel (Manoel Island), principalement occupée par des chantiers navals et le fort Manoel, partiellement restauré. L’île servit de zone de quarantaine aux chevaliers de Saint-Jean, et la carcasse de leur hôpital pour pestiférés du XVIIe siècle, le Lazzaretto di San Rocco, est encore visible sur le côté sud. L’été, une fête foraine investit l’île.

Le fort Manoel fut construit au début du XVIIIe siècle sous le grand maître António Manoel de Vilhena, et fut sévèrement bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale, quand Lazzaretto Creek, non loin, servait de base pour des sous-marins. Malgré une récente rénovation, les projets de réaménagements prévus à l’origine, très controversés, semblent s’enliser indéfiniment.

Paramètres des cookies