Tibet

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Tibet
  4. Ü དབུས་
  5. Grottes de Drak Yangdzong

Grottes de Drak Yangdzong

L'avis de l'auteur Lonely Planet

grottes

Du couvent de Chusi, une rude ascension (1 heure 30) mène aux grottes de Drak Yangdzong. L’accès aux cavités supérieures s’effectue via une échelle de 10 m, maintenue avec des lanières de peau de yak. Attention : les grottes sont par endroits très étroites et glissantes. À éviter absolument si l’on est claustrophobe, sujet au vertige ou un peu trop enrobé… La minuscule cavité de Guru Rinpoche est le centre géographique et spirituel de l’ensemble des grottes. La visite est géniale ou terrifiante, selon que l’on apprécie plus moins la spéléologie.

La grande grotte au-dessous de l’­entrée principale compte une chapelle dotée d’une peinture représentant le monastère de Mindroling. Les quelques religieuses qui vivent sur place vous serviront de guides.

De retour à la lumière du jour (et après une rapide tournée de thé au beurre de yak), les pèlerins poursuivent jusqu’à une grotte secondaire, plus petite, qui conduit à un lac souterrain où vivrait une dakini (déité féminine). Un sentier (10 minutes à pied) mène aux ruines d’un monastère sur un éperon rocheux.

Zhāyāngzōng ; guide 5 ¥

Paramètres des cookies