Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Liáoníng
  5. Grande Muraille à la montagne du Tigre

Grande Muraille à la montagne du Tigre

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monument

虎山长城 À 20 km au nord-est de Dāndōng, ce tronçon abrupt et restauré de la Grande Muraille, construit sous la dynastie Ming, longe la frontière nord-coréenne. Contrairement à d’autres parties de l’illustre fortification, elle est relativement peu visitée. Le tronçon s’achève à côté d’un petit musée où l’on peut voir quelques armes, des vases et des dioramas sur la guerre. Achetez vos tickets au guichet de l’entrée principale.

De là, deux itinéraires permettent de regagner l’entrée. Le plus simple consiste à suivre la route tout droit, mais il n’y a rien à voir. Mieux vaut gravir à nouveau les premières marches de la muraille et emprunter le sentier qui descend sur la droite avant de longer la paroi de la falaise. Il faut escalader les rochers, et, en une vingtaine de minutes, on rejoint l’endroit appelé Yībùkuà (“large d’un pas”), désignant une partie très étroite du fleuve entre les deux pays. Un peu plus loin se trouve une zone d’où l’on peut revenir à la grille d’entrée.

Des bus à destination de la Muraille (6,50 ¥, 40 minutes) partent environ toutes les heures de la gare des bus longue distance de Dāndōng. La course en taxi depuis la ville coûte 25 ¥ et l’on peut généralement partager un taxi au retour pour 10 ¥.

, Hǔshān Chángchéng ; 60 ¥, musée 10 ¥ ; 8h-crépuscule

Paramètres des cookies