-->

Flagler Museum

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Ce musée occupe la spectaculaire demeure construite en 1902 par le magnat et fondateur de la ville Henry Flagler pour sa fiancée, Mary Lily Kenan. De style Beaux-Arts, Whitehall était la maison la plus moderne de son temps et devint rapidement le centre névralgique de la saison d’hiver. Conçue par John Carrère et Thomas Hastings, anciens étudiants à l’École des beaux-arts de Paris, ayant collaboré à des édifices remarquables de l’ère du capitalisme triomphant, comme la New York Public Library, cette demeure sophistiquée de 75 pièces fut le premier lieu résidentiel pourvu du chauffage central. À l’époque, son superbe papier peint rose en aluminium valait plus cher que l’or.

Au rez-de-chaussée, le grand salon de 440 m², la bibliothèque dotée de moulures peintes au plafond et le salon rehaussé de soie et de boiseries suscitaient l’admiration des visiteurs, ébahis par tant d’opulence et de prouesses artisanales. À l’étage, les chambres, à l’ambiance plus intime, permettent d’en savoir plus sur la vie de la famille. La Flagler/Kenan History Room est particulièrement intéressante : à travers des lettres, des coupures de journaux et des photographies, vous découvrirez le parcours personnel et professionnel de Flagler ainsi que l’histoire familiale de Mary Lily.

Si vous ne voulez pas vous contenter de flâner dans la maison, consultez le site Web pour le programme des conférences, débats et expositions. Vous pourrez aussi profiter des Music Series, saluées par la critique ; ces concerts de musique de chambre ont lieu dans la salle de musique et sont suivis d’une réception avec champagne.

En planifiant judicieusement votre visite, vous pourrez enchaîner avec un déjeuner de “style âge d’or” (fin du XIXe siècle) au Café des Beaux-Arts, aménagé dans le Pavillon, un sublime bâtiment ferroviaire en acier et en verre (XIXe siècle) dans lequel est aussi exposé le wagon privé de Flagler. Vous pourrez aussi vous y régaler de sandwichs, de scones et de thés préparés dans les règles de l’art, tout en profitant de la vue sur Lake Worth.

Des visites guidées gratuites d’une heure, menées par des universitaires, partent à 11h, 12h30 et 14h du mardi au samedi ; sinon, prenez un audioguide gratuit. La visite est passionnante, et s’il y a bien un endroit où l’on peut se replonger dans l’âge d’or, c’est ici.

561-655-2833 ; www.flaglermuseum.us ; 1 Whi- tehall Way ; 10h-17h mar- sam, 12h-17h dim