-->

Parque Josone

L'avis de l'auteur Lonely Planet

parc

Cette oasis de verdure est beaucoup plus agréable que le Parque Central. Les jardins datent de 1940, époque à laquelle José Fermin Iturrioz y Laguno et sa femme Onelia, propriétaires de la distillerie de rhum Arechabala de Cárdenas, firent bâtir ici une demeure néoclassique, le Retiro Josone.

Après l’expropriation des propriétaires à la révolution, la demeure devint un lieu de résidence pour les dignitaires étrangers en visite. C’est désormais un espace public – les jeunes Cubaines viennent y célébrer en grande pompe leurs quinceañeras (15e anniversaire) – et tout le monde peut profiter de ses espaces ombragés, de son lac, de ses charmants stands de restauration et de son minitrain, tandis que des gallinacés aux couleurs chatoyantes se promènent parmi de nombreuses essences d’arbres. Il y a une piscine publique dans la partie sud du parc. Bonne musique tous les soirs.

angle Av. 1 et Calle 58 ; 9h-minuit