Parque Natural Majayara

L'avis de l'auteur Lonely Planet

parc

Au sud-est de la ville, on peut faire de magnifiques randonnées dans le Parque Natural Majayara, ou encore nager, voire suivre un sentier archéologique sur les terres d’une ferme familiale luxuriante. Ecotur propose aussi des excursions jusqu’ici.

Après le Fuerte Matachín, filez au sud-est au-delà du stade de base-ball, puis longez la plage de sable noir une vingtaine de minutes jusqu’au Río Miel. Là, un long pont assez bas franchit le fleuve.

Sur l’autre rive, une piste sur la gauche mène à travers un hameau de maisons rustiques jusqu’à un carrefour. Un officiel du parc se trouve parfois dans le poste de surveillance où il faut payer le droit d’entrée. Obliquez une seconde fois à gauche sur un chemin balisé débouchant sur Playa Blanca, un coin idyllique pour pique-niquer.

Si vous restez sur la piste, elle vous conduira à trois maisons de bois. La troisième est celle de la famille Fuentes. Moyennant une participation, le Señor Fuentes vous conduira jusqu’à la finca familiale où vous pourrez déguster un café ou des fruits tropicaux. Après une petite descente abrupte, vous atteindrez avec lui la Cueva del Aguas, une grotte où le bassin d’eau douce est propice à la baignade. En remontant la colline, un sentier archéologique mène à d’autres grottes, avec une vue sublime sur l’océan.

Paramètres des cookies