Parque de la Ciudad

L'avis de l'auteur Lonely Planet

parc

Ce qui était jadis un terrain vague, entre l’Hotel Ciego de Ávila et le centre-ville, à la lisière nord-ouest de la ville, est aujourd’hui un vaste parc. Il comprend un lac artificiel (l’Embalse la Turbina) sur lequel on peut faire du bateau, des aires de jeux et des restaurants. Ce parc, sans doute l’un des plus agréables de Cuba, témoigne aussi des merveilles que l’on peut réaliser avec trois fois rien : d’anciennes locomotives à vapeur ont été dépoussiérées en hommage à l’histoire ferroviaire de la ville ; d’impressionnantes œuvres d’art, dont une statue d’éléphant, ont été réalisées avec de vieilles pièces détachées de voitures ; et surtout, un vieil appareil d’Aerocaribbean a été aménagé en restaurant à l’ambiance intimiste.

Le lac occupe le trou laissé par l’ancienne carrière qui a fourni la pierre pour la construction de La Trocha, et de la Carretera Central dans les années 1920.

Paramètres des cookies