Vat Maha Leap

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

វត្តមហាលាភ Ce vat au sud-est de la ville est l’une des dernières pagodes en bois du pays. Plus que centenaire, il a été épargné par les Khmers rouges, qui l’avaient transformé en hôpital. De nombreux Cambodgiens, réduits au travail forcé dans les cultures, y sont morts ; 500 corps ont été enterrés sur le site. Un paisible jardin s’étend aujourd’hui sur les tombes.

Les larges colonnes noires qui supportent l’édifice sont constituées de troncs entiers, ornés de motifs dorés. Les Khmers rouges avaient recouvert ces ornements, auxquels les moines ont rendu leur splendeur passée.

Le trajet jusqu’au vat Maha Leap se fait de préférence en bateau depuis Kompong Cham : on descend le Mékong sur une brève distance, avant de suivre le cours splendide d’un affluent baptisé “petite rivière” – une bonne manière d’observer au passage la vie rurale. Un bateau à moteur 40HP effectue ce parcours en 1 heure dans chaque sens. Rendez-vous sur le quai pour louer un bateau à moteur.

La “petite rivière” n’est navigable que de juillet à décembre. Le reste de l’année, il faut rejoindre le site par voie terrestre. Le chemin décrit maints détours, et l’on se repère difficilement sans quelques rudiments de khmer. Une moto-dop vous y conduira pour 10 $US (aller-retour, avec une halte à Prey Chung Kran, 1 heure dans chaque sens). L’itinéraire fait 20 km par le fleuve et près du double par la route.