Les Machines de l’Île

L'avis de l'auteur Lonely Planet

bestiaire mécanique

La curiosité phare de l’île ! Installée dans les anciens ateliers de chaudronnerie des chantiers navals, la Galerie des Machines dévoile le fabuleux bestiaire de François Delarozière et Pierre Orefice, fabriqué par une imposante équipe d’ouvriers et d’ingénieurs. Le clou de la visite : une balade sur le dos de l’éléphant qui barrit et arrose les curieux d’un jet de sa trompe (30 minutes jusqu’au Carrousel des mondes marins, au bord de la Loire) ou, dans la Galerie des Machines, sur la Fourmi géante ou l’abdomen de l’Araignée. Vous pouvez aussi découvrir le vol des premiers hérons et colibris géants, précurseurs du dernier projet des Machines qui devrait voir le jour à l’horizon 2023 près du Jardin extraordinaire . Une branche prototype de cet “arbre aux hérons” est accessible au-dessus de la librairie.

Installé en bord de Loire, le Carrousel des mondes marins est un impressionnant manège haut de 25 m sur 3 niveaux, qui convie à un voyage sous-marin évoquant les mondes imaginés par Jules Verne, avec engins d’exploration et créatures réelles ou légendaires qu’il est possible de manœuvrer.

Les animaux articulés du manège d’Andréa, sur l’esplanade de la Galerie des Machines, participent du même imaginaire.

0810 12 12 25 ; www.lesmachines-nantes.fr ; parc des Chantiers, bd Léon-Bureau ; tlj en saison, voir le site Web pour les horaires précis, fermé jan ; tlj en saison, voir le site Web pour les horaires précis, fermé janwww.lesmanegesdandrea.com