Monument des Trois Dikgosi

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monument

Étrangement, les héros nationaux sont trois chefs ayant plaidé pour que le Botswana demeure un protectorat britannique. Le monument élevé en l’honneur de ces dikgosi (chefs traditionnels) est imposant, mais mal placé (à l’ombre d’immeubles de bureaux). Des panneaux sculptés y célèbrent les vertus nationales : “botshabelo” (protection), “bogaka” (héroïsme), “boitshoko” (endurance), “maikarabelo” (sens des responsabilités) et “boipuso” (indépendance).

En plaidant pour le maintien du Botswana sous administration de la plus grande puissance impérialiste d’Afrique, les chefs Batswana en question – Bathoen, Khama II et Sebele – ont empêché qu’il passe sous le contrôle de Cecil Rhodes, qui aurait sûrement exploité le pays plutôt que de l’administrer.

367 4616 ; entre Eastern Commercial St et Western Commercial St ; 9h-18h mar-ven, 9h-17h sam-dim

Paramètres des cookies