-->

Australian Parliament House

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice remarquable

Ouvert en 1988, le bâtiment du Parlement fédéral d’Australie est une œuvre architecturale hautement symbolique. Perché sur Capital Hill, l’édifice est traversé par deux axes (nord-sud et est-ouest), représentant la progression historique et législative de la démocratie australienne. L’intérieur a bénéficié de la même méticulosité et fourmille de choses à voir.

Une fois franchie la sécurité, on peut explorer à loisir de vastes sections et observer le déroulement des séances depuis les galeries publiques. Seule la très théâtrale session de questions-réponses dans la Chambre des représentants (à 14h les jours de séance) nécessite un billet : celui-ci est gratuit, mais il faut le réserver auprès du “Sergeant at Arms” (sergent d’armes). Le calendrier des jours de séance est consultable sur le site Internet du Parlement.

Une fois entré par le Marble Foyer, faites un saut dans le Great Hall pour jeter un coup d’œil à la gigantesque tapisserie, achevée en deux ans par 14 tisserands. À l’étage, dans les couloirs qui font le tour du hall, on trouve d’intéressantes expositions dont celles, temporaires, de la collection d’art du Parlement. Vous remarquerez une édition de la Magna Carta datant de 1297, et l’original de l’œuvre Possum & Wallaby Dreaming (Rêve de l’opossum et du kangourou) de l’artiste aborigène Michael Nelson Tjakamarra (né vers 1946), qui figure à la fois sur le billet de 5 $ et en mosaïque monumentale sur le parvis du Parlement.

Tapissé de portrait des anciens Premiers ministres, le Members’ Hall expose aussi d’autres œuvres. De là, des couloirs bifurquent vers les deux Chambres, basse (des représentants) et haute (Sénat). La démocratie australienne s’inspire largement du modèle de Westminster, et ses chambres se réapproprient subtilement la palette chromatique de leurs célèbres équivalents londoniens. Le Parlement australien a remplacé le rouge vif de la Chambre des lords et le vert profond de la Chambre basse par un rose foncé pour son Sénat et un vert mat pour la Chambre des représentants, s’inspirant des tons des eucalyptus locaux.

Des ascenseurs mènent au toit. Il était possible de se promener sur la pelouse qui le recouvrait (pour que les politiques ne puissent pas oublier qu’ils sont dans la “maison du Peuple”), mais une clôture en métal de 2,5 m de haut a été installée en 2017 pour des questions de sécurité. Ce site offre, cependant, la plus belle vue sur Canberra. Trois axes attirent immédiatement l’attention : l’Australian War Memorial adossé au Mt Ainslie juste en face, le centre commercial à un angle à gauche et Duntroon, le quartier du collège militaire royal, à un angle à droite. À noter que, sur ce plan typique du XXe siècle, l’église ne bénéficie pas d’une place de choix.

Des visites guidées gratuites (40 minutes) partent du bureau dans le hall à 9h30, 11h, 13h, 14h et 15h30.

02-6277 5399 ; www.aph.gov.au ; 9h-17h