Melbourne : Les Incontournables

Le meilleur de Melbourne

Chinatown Quartier

Les mineurs chinois arrivés en quête de la “nouvelle montagne d’or” dans les années 1850 s’établirent dans cette section de Little Bourke St, aujourd’hui flanquée d’arcades rouges. On trouve ici tout un assortiment de bars et de restaurants, dont l’une des meilleures tables de Melbourne, le Flower Drum. Venez déguster un yum cha (thé et dim sum) ou explorez les petites ruelles attenantes pour vous régaler de raviolis ou siroter des cocktails en soirée.

Flagstaff Gardens Parc

L’endroit était anciennement connu sous le nom de Burial Hill (“colline de l’inhumation”), car c’est là que la plupart des premiers colons furent enterrés. Lorsqu’un bateau provenant d’Angleterre était en vue, un drapeau était hissé pour signaler la présence des colons. La vue que permettait la colline en fit également un site important pour les Wurundgeri. Les jardins abritent des figuiers de la baie de Moreton et différentes variétés d’eucalyptus.

Queen Victoria Market

Ce site accueille un marché depuis 1878 – auparavant, c’était un cimetière. On y trouve des traiteurs, une halle aux poissons et aux viandes, ainsi qu’un espace de restauration. C’est ici que les habitants de Melbourne font provision de produits frais. Un marché nocturne animé se tient tous les mercredis soir de novembre à février – stands, bars et musique.

NGV International 

Derrière le mur d’eau, vous découvrirez des œuvres d’art internationales allant de l’Antiquité à nos jours. Achevé en 1967, le bâtiment de la NGV – l’“icône loufoque” de Roy Grounds (1905-1981), l’un des grands architectes australiens du XXe siècle – fut l’un des chefs-d’œuvre modernistes les plus controversés du pays. Mais aussi, pour finir, l’un des plus respectés. N’oubliez pas d’admirer le plafond à vitraux du Great Hall.

Fitzroy Gardens Parc

La ville s’interrompt tout net à l’est de Spring St pour céder la place aux jardins du Treasury et aux verdoyants Fitzroy Gardens. Là, les belles allées bordées d’ormes champêtres, les massifs de fleurs, les vastes pelouses, les fontaines insolites, une serre photogénique et un étang offrent un havre de paix.

Melbourne Museum 

Cet espace moderne mêle les présentations d’artéfacts à l’ancienne et les espaces thématiques et interactifs. Il offre un bel aperçu de l’histoire naturelle et culturelle du Victoria. Traversez les reconstitutions de ruelles des années 1800 ou plongez-vous dans la légende de Phar Lap, le cheval de course le plus célèbre du pays. Le Bunjilaka (centre aborigène), au rez-de-chaussée, retrace l’histoire – grande et petite – des Aborigènes à travers des objets et des documents sonores.

Australian Centre for the Moving Image

L’ACMI parvient à éduquer, captiver et amuser en même temps, notamment via quantité de jeux et de films. L’exposition “Screenworld” rend hommage au milieu du cinéma et de la télévision (essentiellement australiens). À l’étage, l’Australian Mediatheque occupe un espace distinct, réservé au visionnage des programmes de la National Film and Sound Archive (archives audio et vidéo australiennes) et de l’ACMI.

St Kilda et ses environs

On visite St Kilda pour sa brise marine, sa promenade du front de mer (à apprécier en marchant, en courant, en rollers ou à vélo !)… et son histoire un peu louche. C’est un lieu rêvé pour observer les allées et venues des passants.
Les palmiers, la vue sur la baie et les couchers du soleil sont d’une beauté à couper le souffle. Le week-end, le volume monte de plusieurs crans, la circulation se fait plus dense et une atmosphère festive s’installe. La partie ouest d’Acland St, bordée de pâtisseries, est agréablement ombragée. Cette zone résidentielle dégage un charme nostalgique. Nombre d’habitants établis de longue date sont regroupés à l’extrémité est de Carlisle St. Ce quartier traditionnellement juif est aujourd’hui réputé pour ses bars à vins ou à bières et pour ses cafés servant le petit-déjeuner toute la journée.

Le footy

Essayer de comprendre les règles de base de l’Australian Rules Football est un bon moyen d’engager la conversation avec les gens du coin, surtout en hiver. C’est à Melbourne, véritable capitale de l’Australian Football League (AFL), que sont domiciliés 9 des 18 clubs.
Pendant la saison (mars à septembre), le footy tourne à l’obsession chez de nombreux habitants du Victoria : blessures, suspensions et pronostics reviennent dans toutes les conversations au travail, et les quotidiens consacrent une large place aux victoires, aux défaites ou encore aux dernières frasques des joueurs (sur le terrain et en dehors). 

Food trucks

Qui dit Melbourne dit food trucks ! Peut-on imaginer une partie de footy sans l’une de ces camionnettes graisseuses distribuant aux supporters transis des donuts fourrés à la confiture, des tourtes à la viande et des frites ? Ce que serait une plage sans la mélodie des camions de glace ? Bien sûr, vous connaissez le principe, mais savez-vous qu’il en existe de fameux ? Jouant sur notre goût des boutiques et bars “comètes” (“pop-up” ; ces échoppes qui disparaissent dans le sillon de la mode qui les a vu naître), d’incroyables food trucks sont nés dans les rues de Melbourne. Chaque jour, ces camions indiquent leur position sur Facebook et Twitter. Leurs clients, fidèles et affamés, s’y retrouvent pour y acheter leur déjeuner. 

Melbourne en Kayak 

Kayak Melbourne (www.kayakmelbourne.com.au) propose des tours en kayak sur la rivière Yarra. Des anciens bâtiments aux constructions les plus récentes, Kent vous explique tout Melbourne. Le “Moonlight tour”, qui débute au coucher du soleil à North Wharf Rd (Shed 2, Victoria Harbour), est particulièrement charmant et comprend un fish and chips.

 

Mis à jour le : 1 août 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Australie

Paramètres des cookies