Tadjikistan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Tadjikistan
  4. Comment s'y rendre

Tadjikistan : Comment s'y rendre

Aller au Tadjikistan

L’arrivée en avion à Douchanbé ne présente aucune difficulté. Par voie terrestre, cela peut prendre du temps quand il y a du monde. Avant d’atteindre le poste-frontière, il importe de s’organiser pour traverser la zone neutre entre les deux pays, car les transports font souvent défaut. La plupart des tour-opérateurs vous aideront à louer un taxi, indispensable au col de Kyzyl-Art , entre le Tadjikistan et le Kirghizstan.
En 2018, le réchauffement des relations avec l’Ouzbékistan et la réouverture de certains postes-frontières permettent de nouveaux passages. Renseignez-vous malgré tout juste avant de partir sur le site Caravanistan (en anglais), bien informé et à jour. À l’heure où nous écrivons, les passages de Pendjikent-Samarcande, Kyzyl-Art, Oïbek et Isfara fonctionnaient ; celui de Karamyk n’était pas ouvert aux étrangers.

Aller au Tadjikistan par avion 

Tajik Air et Somon Air sont les principales compagnies nationales. La seconde propose un vol direct Douchanbé-Francfort. Diverses villes de Russie sont desservies depuis Douchanbé et Khodjent. Vers les autres pays d’Asie centrale, quatre vols hebdomadaires pour Bichkek (Kirghizstan) et Almaty (Kazakhstan) décollent de Douchanbé. Pas de taxe de départ.
Outre celles mentionnées ici, plusieurs compagnies assurent des liaisons avec de nombreuses destinations en Russie.

  • China Southern (Tursunzoda 45, Paitakht Business Centre ; h9h-17h lun-ven)
  • FlyDubai (446 10 0123 ; Bekhzod 1)
  • Iran Aseman (372 21 9703 ; Shotemur 22, Hotel Tojikiston ; h8h-17h lun-ven, jusqu’à 14h sam). Vols pour Téhéran le lundi et Mechhed (Iran) le jeudi.
  • Kam Air Vols pour Kaboul le jeudi.
  • Somon Air (centre d’appels 446 40 4040 ; Nissor Muhammed 3 ; h8h-18h)
  • Tajik Air (487 01 5042 ; Titov 32/1 ; h7h-11h et 12h-19h)
  • Turkish Airlines (487 01 7571 ;  Istaravchan 13 ; h9h-17h lun-ven, jusqu’à 14h sam)
  • Ural Airlines (372 21 4520 ; Bukhoro 78, Gulistan Tur Hotel ; h8h-17h)

Aller au tadjikistan par voie terrestre

Une taxe d’importation (40-70 $US) et autres droits s’appliquent aux véhicules entrant au Tadjikistan par voie terrestre. Vérifiez que votre assurance automobile couvre bien la conduite tout-terrain.

Depuis/vers l’Afghanistan

  • Ichkachim (Wakhan tadjik-Petit Pamir). Ce point de passage ouvert aux étrangers (8h-12h et 13h-16h, lun-samedi) donne accès au paisible Wakhan afghan (Petit Pamir). Il nécessite un visa tadjik à double entrée (et un permis GBAO) car un retour au Tadjikistan est la seule option sûre. Un taxi jusqu’au village afghan de Sultan Echkachim, à 6 km d’Ichkachim, coûte 20 $US depuis le pont à la frontière.
  • Panj-e-Payon (Douchanbé-Kunduz). Cette frontière sud-ouest est théoriquement ouverte aux étrangers, mais visiter la zone de Kunduz est déconseillé pour des raisons de sécurité.
  • Cheghnan (Khorog-lac Chiva). À Khorog, un pont sur la Piandj relie les parties tadjike et afghane du Badakhchan (9h-12h et 13h-16h, lun-ven) et permet aux 4x4 d’accéder au lac Chiva reculé. Vous devrez toutefois avoir organisé un moyen de transport du côté afghan. La région est sous la neige d’octobre à juin et les routes souvent détrempées au début de l’été.

Depuis/vers la Chine

  • Col de Qolma (Mourgab-Kachgar). Lors de nos recherches, le col à 4 762 m reliant Mourgab à la Karakoram au Xinjiang, au nord de Taxkorgan, venait d’ouvrir aux étrangers. Le poste-frontière devrait fonctionner de 11h à 17h du lundi au vendredi, avec une pause vers l’heure du déjeuner.

Depuis/vers le Kirghizstan

  • Isfana (près de Khodjent). Officiellement ouvert mais peu pratique pour la majorité des voyageurs.
  • Isfara (Khodjent-Och). Trois marshroutki quotidiennes et des taxis circulent entre Isfara et Batken. De Batken à Och, une nouvelle route évite les enclaves ouzbèkes.
  • Karamyk (Garm-Sary Tach). Fermé aux étrangers.
  • Col de Kyzyl-Art (Mourgab-Och). Le passage de ce poste-frontière isolé sur la route du Pamir demande de prévoir un moyen de transport pour la suite du trajet. On peut s’arranger à l’avance avec un chauffeur à Mourgab ou Och, mais mieux vaut s’adresser à un touropérateur comme Orient Adventure (Adib Hamrohzoda ; 9350 0 2232) ou Afreddun Travel (9021 2 4800 ; 9343 8 4800). Dans les deux cas, il est important de savoir à bord de quel véhicule vous traverserez les 20 km de zone neutre, sous peine de rester bloqué.

Depuis/vers l’Ouzbékistan

  • Bekobod (Khodjent-Tachkent). Relie des parties de la vallée de Fergana. Du terminal Isfara à Khodjent, un minibus parcourt les 9 km jusqu’à Bekobod. La frontière franchie, vous pourrez prendre un taxi pour Kokand ou une marshroutka pour Besh Aryk (Beshariq).
  • Oïbek (Khodjent-Tachkent). Généralement ouvert aux étrangers. Des taxis collectifs vont directement du terminal Abrechim de Khodjent jusqu’à Oïbek (Oybek). Après le passage de la frontière, marchez sur une courte distance jusqu’au carrefour principal où vous trouverez une marshroutka pour Tachkent. Les bus pour Bekobod au départ du bazar Kuyluk à Tachkent passent par Oïbek.
  • Pendjikent (Douchanbé-Samarcande). Postefrontière réouvert en 2018.
  • Toursounzadé (Tursanzade) (DouchanbéSamarcande). Des taxis collectifs depuis le bazar Zarnisar de Douchanbé rallient la frontière (1 heure 30), d’où des minibus vont à Denaou. De là, des taxis collectifs continuent jusqu’à Samarcande.
Mis à jour le : 7 octobre 2019

Articles récents

Paramètres des cookies