Tadjikistan : Visa

Formalités d'entrée au Tadjikistan

Si la lettre d’invitation reste une exigence officielle lors d’une demande de visa tadjik, les ambassades tadjikes délivrent généralement un visa touristique valable 30 jours (parfois 45 jours) sans la demander. Ces ambassades étant rares, il vous faudra peut-être envoyer votre passeport (et le règlement, éventuellement en monnaie étrangère) à l’ambassade d’un pays voisin et vous le faire retourner par la poste. N’attendez pas la dernière minute.
Il est facile d’obtenir un visa tadjik à Bichkek au Kirghizstan, accompagné d’un permis GBAO (75 $US), délivré le même jour si le consul est en ville. À Tachkent, en Ouzbékistan, ce visa coûte moins cher (37/55 $US ; délai d’une semaine/1 jour) mais on ne peut pas obtenir de permis GBAO. La demande en est également aisée à Vienne, Berlin, Ankara et Delhi, mais l’est beaucoup moins à Moscou et Téhéran. La standardisation du prix du visa touristique à 25 $US ou son équivalent en monnaie locale dans toutes les ambassades tadjikes est en cours, ce qui a déjà réduit son prix à Londres et à Washington bien que ces ambassades exigent toujours le prix fort pour le permis GBAO.
Nous vous conseillons de faire une demande de visa avant d’arriver au Tadjikistan, bien qu’une réglementation permette aux touristes de 80 pays (dont ceux de l’Union européenne) d’obtenir un visa de 30 jours à entrée unique à l’arrivée à l’aéroport de Douchanbé (pas dans les autres aéroports ni aux postes-frontières terrestres). Vous devrez présenter une photo, une copie de votre passeport et cette fameuse lettre d’invitation qui vient gâcher tout l’attrait du dispositif. Les permis GBAO ne sont pas délivrés à l’aéroport et, parfois, le système connaît des pannes comme en avril 2012 où, pendant une semaine environ, les visiteurs sont restés coincés sans visa.
Si on vous réclame une lettre d’invitation, sachez que la plupart des agences de voyages tadjikes – Tajikintourservice, Stantours ou Hamsafar Travel – peuvent vous en remettre une en quelques jours, moyennant 30 à 50 $US.
La Tajikistan Visa Company (www.tajikistanvisa.land.ru) est beaucoup moins chère mais des lecteurs nous ont fait part de problèmes lors de la présentation de cette lettre.
En mai 2013, la Chambre basse tadjike a passé une loi qui n’exigerait plus de visa touristique de la part de nombreux ressortissants occidentaux, mais ne vous réjouissez pas trop vite. Cette loi n’a pas encore été ratifiée par le Sénat, ce qui risque de prendre des années. Tenez-vous au courant de la situation à l’adresse http://sites.google.com/site/tajikistantourism/information (en anglais).

Prorogation de visas

La prorogation d’un visa touristique de 30 jours à 45 jours est possible à condition
d’être persévérant. Sachez qu’il vous faudra également proroger votre permis GBAO et ne pas oublier, au-delà de 30 jours sur le territoire, de vous enregistrer auprès de l’OVIR. Il n’est pas possible de demander une prorogation de plus de 45 jours. Les démarches pour une prorogation peuvent durer plusieurs jours et le procédé risque de changer car le ministère des Affaires étrangères est en train de réorganiser son administration.

Enregistrement

Bonne nouvelle : les touristes séjournant moins de 30 jours au Tadjikistan ne sont plus obligés de se faire enregistrer. Si vous possédez un visa autre que touristique, par exemple d'affaires (delovaya), un visa à double entrée, ou si vous restez plus de 30 jours, il faudra néanmoins vous faire enregistrer à un moment ou un autre (au bout de 30 jours pour les titulaires d'un visa touristique). Cette démarche s'effectue plus facilement à Khodjent, à Pendjikent ou à Khorog, mais elle est aussi possible à Mourgab. Faire ces démarches à Douchanbé est assez pénible, et il vaut mieux l'éviter. Un papier (l'amende est en théorie d'environ 300 $US par jour si vous ne l'avez pas) est glissé dans votre passeport au moment de l'enregistrement, et les autorités le vérifient à la sortie du pays, surtout à l'aéroport de Douchanbé.
L'enregistrement est facturé 15 $US, plus 23 TJS. Les principaux hôtels de Douchanbé peuvent vous enregistrer moyennant une petite commission qui rend leurs tarifs intéressants. Les agences de voyages acceptent généralement de vous enregistrer, mais, dans la capitale, il faut compter 3-4 jours.

Mis à jour le : 17 mars 2015

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Asie Centrale

Paramètres des cookies