Les Andes

Pourquoi y aller ?

On imagine que Simón Bolívar – dont presque toutes les places du pays portent le nom – a dû, lui aussi, prendre le temps de contempler les Andes qu'il a traversées lors de la « Campagne admirable », une étape décisive vers l'indépendance du pays. La belle ville de Trujillo – où il promit la mort à tous ses opposants – et les villages alentour, comme Boconó et Niquitao, ont gardé beaucoup du caractère colonial de jadis et forment aujourd'hui un magnifique cadre pour la randonnée.

Prévoyez des réserves d'énergie pour l'État de Mérida, capitale de l'aventure vénézuélienne, où jeeps et vélos, cordes, piolets, deltaplanes et même, tout simplement, vos deux pieds, vous emmèneront plus haut que vous ne l'imaginez. Que vous vous envoliez avec des condors, depuis les brumes du pic de l'Aigle, pour un vol en parapente qui vous permettra de contempler tout le Venezuela, que vous sautiez à l'élastique depuis des ponts vertigineux, descendiez en rappel dans les canyons ou dévaliez les montagnes en VTT, votre séjour dans les Andes devrait vous laisser épuisé et ravi.

À ne pas manquer

  • L'hospitalité des habitants du village de montagne isolé de Los Nevados
  • Les cascades lors d'une expédition de canyoning, ou la vue sur les condors pendant un vol en parapente, le tout organisé depuis Mérida
  • La randonnée jusqu'au Pico Bolívar et au Pico Humboldt, les plus hauts sommets du Venezuela
  • La reconstitution de la Passion du Christ, le Vendredi saint à Tostós
  • Le paysage vu depuis l'œil de la statue de 47 m de la Vierge Marie à Trujillo
Mis à jour le : 6 février 2017
Paramètres des cookies