Cuba

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Cuba
  4. Si vous aimez

Cuba : Si vous aimez

Si vous aimez les églises, c'est à Camagüey, cœur de la Cuba catholique, que vous en verrez la plus grande variété.

 
Associez les mots « île » et « Caraïbes » et vous aurez une idée assez précise des plages qui vous attendent à Cuba. Les plus belles se situent principalement sur la côte nord. Certaines se trouvent sur de sublimes cayos, d'autres ont été transformées en complexes hôteliers. Pour les solitaires, il reste heureusement des plages encore sauvages.
  • Playa Pilar Une plage de carte postale, avec en arrière-plan de grandes dunes mais pas d'hôtels – pour l'instant.
  • Playa Maguana De gros rouleaux poussés par le vent et des nuages gris-bleu : l'ambiance de la plus belle plage de Baracoa vous séduira.
  • Playa Pesquero Même si vous marchez 200 mètres en direction du large, l'eau ne vous arrivera qu'à la taille.
  • Playa Sirena Cette grande plage, sur une île privée, est dédiée aux touristes. Dress code : le plus simple appareil….
  • Playa Los Pinos Rien que vous, un bon livre et parfois un habitant qui propose de vous cuisiner une belle langouste.

Plages de rêve

 
Les plus beaux édifices coloniaux, usés par le temps, les cyclones, et le manque d'entretien, ont survécu et, dans certains cas, connu une seconde vie grâce à de méticuleux projets de réhabilitation.
  • Habana Vieja Semblable à un grenier rempli de merveilles, la Habana Vieja est une malle aux trésors d'édifices à l'architecture éclectique.
  • Cienfuegos La ville cubaine la plus homogène sur le plan architectural, avec ses élégantes coupoles et ses colonnes raffinées, est comme une déclaration d'amour au néoclassicisme français.
  • Camagüey Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, Camagüey se caractérise par des ruelles labyrinthiques et des flèches de style baroque qui cachent une âme catholique fervente.
  • Trinidad Sans doute la ville la plus captivante et la mieux préservée des Caraïbes, la paisible Trinidad est une ode au style baroque colonial.

Splendeurs architecturales

 
À la nuit tombée, Cuba se montre encore plus envoûtante. Les bars s'emplissent, les musiciens entrent en scène, et l'envie de danser vous prend. Laissez-vous entraîner par le rythme et que la fête commence !
  • Santa Clara C'est la ville où surgissent en avant-première les nouvelles tendances, du spectacle de drag-queens au rock.
  • Cabarets Flamboyant mariage entre le kitsch et le côté branché, les cabarets cubains sont l'une des rares survivances de l'opulence prérévolutionnaire.
  • Casas de la Trova Ces salles de bal à l'ancienne perpétuent, envers et contre tout, la tradition musicale et la danse cubaines.
  • Uneac Imaginez un centre culturel fourmillant de talents en devenir, dont l'entrée serait gratuite et où chacun serait accueilli comme un ami de longue date. Bienvenue à l'Unión de Escritores y Artistas de Cuba (Union des écrivains et artistes de Cuba) !

Vie nocturne et danse

 
Bien que l'on parle souvent de Cuba comme d'une île, c'est en réalité un archipel. Après l'île de Cuba, la Isla de la Juventud (île de la Jeunesse) est la plus grande du pays et la sixième des Caraïbes par la taille. Mais il existe aussi une foule de petites îles et de cayos isolés à découvrir.
  • Cayo Jutías Le nom d'île aux Rats ne rend pas justice à cet îlot exotique, ni à sa superbe plage, au large de la côte nord de la province de Pinar del Río.
  • Cayo Saetía Îlot de la province de Holguín à l'allure sauvage, doté d'un hôtel rustique et d'une réserve naturelle pleine d'animaux exotiques non endémiques.
  • Cayo Guillermo Sur les quelque 4 000 îles au large de la côte nord de Cuba, celle de Guillermo était la préférée d'Hemingway – qui oserait le contredire ?.
  • Cayo Sabinal Pas d'habitants, mais d'innombrables plages sublimes. Une telle solitude ne saurait durer… Profitez-en pendant qu'il est encore temps.

Une île, des îles

 
Parfois, il y a des coupures d'électricité, les transports en commun sont un cauchemar, et les bâtiments évoquent plus des travaux de démolition que des ruines pleines de charme. Bienvenue dans la vraie Cuba, celle où se forgent les amitiés et où la réalité montre son visage.
  • Gibara Le berceau du Festival Internacional del Cine Pobre (film à petit budget) offre de superbes paysages sauvages de bord de mer.
  • Marea del Portillo Au sortir des complexes hôteliers, tournez à droite et partez en balade dans les magnifiques montagnes, restées vierges.
  • Matanzas C'est l'un des lieux où vous pourrez rencontrer des Cubains et partager un peu de leur quotidien.
  • Las Tunas La capitale provinciale la moins visitée ravira les amateurs de rodéo.
  • Holguín Pas de jineteros, une équipe de base-ball surnommée « les chiens de chasse », et un âne buveur de bière. De quoi donner envie de passer une journée à Holguín !

La vraie Cuba

 
Depuis que Cuba s'est occupée de sa population de crocodiles en déclin, sa faune a pour ainsi dire repris du poil de la bête. On ne trouve pas ici de grands mammifères, mais l'on peut voir le plus petit oiseau-mouche du monde, la plus minuscule des grenouilles, et des oiseaux migrateurs.
  • Ciénaga de Zapata Ce marais de 66 km2 regroupe les habitats et les animaux sauvages typiques de l'île ; il est peuplé de crocodiles.
  • Parque Nacional Alejandro de Humbolt Riche en espèces endémiques, ce parc abrite la plus petite grenouille du monde.
  • Sierra del Chorrillo Des animaux venus d'autres régions du monde, tels le zèbre et le cerf, peuplent ce paysage de prairies.
  • Río Máximo La plus grande colonie de flamants roses au monde se trouve sur la côte nord de Camagüey.
  • Guanahacabibes Les crabes et les iguanes doivent éviter les jeeps dans les paysages sauvages de l'ouest de Cuba.

Vie sauvage

 
La plongée à Cuba justifie à elle seule le voyage. Les sites les plus sauvages sont baignés par les eaux les plus calmes des Caraïbes au large de la côte sud, tandis que la côte nord est frangée par l'un des plus grands récifs coralliens du monde.
  • Isla de la Juventud Méritant l'effort à fournir pour l'atteindre, La Isla est réputée pour ses eaux claires. Elle accueille un concours de photographie sous-marine.
  • Jardines de la Reina Aucune infrastructure dans cet archipel protégé. Il recèle l'un des récifs les plus intacts des Caraïbes.
  • María la Gorda Avec plus de 50 sites de plongée, cette petite station balnéaire est le rendez-vous des plongeurs.
  • Baie des Cochons La fameuse Bahía de los Cochinos a redécouvert sa raison d'être : la plongée, excellente ici.
  • Playa Santa Lucía Cela vaut la peine de supporter cette station balnéaire tape-à-l'œil pour s'offrir les plus belles plongées de la côte nord.

Plongée et snorkeling

 
Les complexes des stations balnéaires accueillent une proportion gigantesque du nombre de visiteurs annuel qui arrivent à Cuba. Varadero, dotée de plus de 50 hôtels, est la station balnéaire par excellence : son opulence est à mille lieues des réalités de l'île. Plus à l'est, trois autres grandes stations balnéaires encerclent le littoral nord. La côte sud reste moins développée, hormis l'île de Cayo Largo del Sur.
  • Varadero La plus grande station balnéaire de Cuba n'est pas du goût de tout le monde, mais ne désemplit pas.
  • Cayo Coco Cette île reliée au « continent » par une digue, baigne dans une atmosphère plus subtile que Varadero.
  • Guardalavaca Trois enclaves distinctes, sur la côte nord de Holguín, affichent diverses gammes de prix. Playa Pesquero propose les formules-séjour les plus luxueuses.
  • Cayo Santa Maria Encore en développement, les cayos de la province de Villa Clara gardent une ambiance paisible.

Détente dans un complexe hôtelier

 
Jadis joyau de l'empire caribéen de l'Espagne, Cuba suscitait la convoitise des pirates des XVIe et XVIIe siècles. Aujourd'hui, le souvenir des batailles du passé est visible à travers des forts remarquablement conservés.
  • Forts de La Havane Quatre des plus beaux exemples d'architecture militaire des Amériques, remontant au XVIe siècle, ont été conservés quasiment intacts.
  • Camagüey Déplacée à deux reprises afin de ne pas attirer l'attention des pirates, Camagüey fut jadis pillée par Henry Morgan ; les habitants ont redessiné les rues de leur ville pour empêcher un nouveau sac.
  • La Roca Ayant nécessité deux cents ans de construction, ce fort de Santiago, qui n'a jamais véritablement été utilisé en tant que tel, est aujourd'hui un site classé au patrimoine mondial de l'Unesco.
  • Baracoa La « première ville » comporte trois petits forts abritant aujourd'hui un musée, un hôtel et un restaurant.

Pirates et forts

 
La Révolution cubaine avait commencé bien avant, mais en janvier 1959, des barbudos descendirent des montagnes de la Sierra Maestra et interrompirent la fête du Nouvel An en pénétrant dans La Havane, mettant ainsi un point final à leur action.
  • Santa Clara La ville abrite le mausolée de Che Guevara, quantité de statues et un fascinant musée en plein air.
  • Bayamo C'est dans la discrète capitale de la province de Granma que la première Révolution cubaine fut lancée en 1868.
  • Sierra Maestra Un lieu d'importance historique, où l'on peut voir l'ancien quartier général d'où Fidel Castro dirigea les opérations.
  • Santiago de Cuba À chaque coin de rue de la « Cité des Révolutionnaires » autoproclamée, on trouve des rappels évocateurs des batailles du passé.
  • Museo de la Revolución Le musée le plus complet de Cuba sur l'histoire de la Révolution.

Histoire révolutionnaire

 
Nul besoin de faire les présentations. Cuba a littéralement la musique dans la peau : son, salsa, rumba, songo, reggaetón, opéra, musique classique, jazz… Pour en profiter au maximum, documentez-vous un peu avant de partir, et sélectionnez les genres que vous préférez.
  • La Casa de la Música Les Casas de la Música marient musique live et danse, et attirent de grands noms comme Los Van Van.
  • Casas de la Trova Un classique. Le son et les boléros donnent une note surannée à ces « maisons de la culture » typiques de toute ville provinciale cubaine digne de ce nom.
  • La Tumba Francesa Les troupes de danseurs de folklórico des provinces de Guantánamo et Santiago de Cuba exécutent des rituels musicaux aux influences haïtiennes.
  • Rumba de rue Cette musique sans chichis est la spécialité de La Havane et de Santiago. D'envoûtantes danses accompagnées de percussions sont exécutées pour invoquer l'esprit des orishas.

Musique live

 
À Cuba, il existe ici six réserves de biosphère de l'Unesco, auxquelles s'ajoutent 13 parcs nationaux et une foule d'autres réserves pour la flore et la faune.
  • Ciénaga de Zapata Cette zone sauvage de premier plan est un marais inhabité comportant plus de quatre écosystèmes différents. Il abrite de nombreux oiseaux, des crocodiles et des amphibiens.
  • Parque Nacional Alejandro de Humboldt Cette zone sauvage protégée recèle l'une des plus grandes étendues de forêt dense équatoriale naturelle restant aux Caraïbes.
  • Sierra del Rosario Cette zone, autrefois théâtre d'un désastre écologique, a changé de destin grâce à des Cubains visionnaires.
  • Topes de Collantes La zone naturelle la plus accessible de Cuba, dotée d'une merveilleuse forêt dense équatoriale et de cascades, se prête à des randonnées de plusieurs jours.

Aires protégées

Mis à jour le : 17 mars 2015
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Cuba

Paramètres des cookies