Vieux Bayeux

L'avis de l'auteur Lonely Planet

promenade

Faites le tour de la cathédrale et admirez au passage l’impressionnant arbre de la Liberté, un platane planté en 1797. Les rues partant de la cathédrale sont charmantes : la rue des Chanoines puis la rue Bourbesneur, ou la rue de la Maîtrise conduisent à la belle place Charles-de-Gaulle, où s’élevait le château médiéval, et aujourd’hui bordée de demeures des XVIIIe et XIXe siècles. Suivez ensuite la rue du Général-de-Dais, descendez la rue de Saint-Malo puis la rue Saint-Martin, très commerçantes et jalonnées de superbes façades ou de cours anciennes. Remarquez la très belle maison à pans de bois à l’angle des rues Saint-Martin et des Cuisiniers ; continuez dans la rue Saint-Martin pour rejoindre la rue Saint-Jean. Après l’office du tourisme, prenez l’allée de l’Orangerie puis celle des Augustines ; on rejoint la promenade le long de l’Aure : sur près de 4 km, cette promenade aménagée suit la rivière qui traverse la ville du nord au sud et permet de découvrir son patrimoine sous un autre angle : elle est jalonnée de vieilles bâtisses (un moulin à aubes) et de haltes-jeux pour enfants.

Empruntez la rue de la Cambette, légèrement plus excentrée, et ses beaux hôtels particuliers, en grande partie cachés derrière de hauts murs. Après une brève incursion boulevard du Maréchal-Leclerc, prenez la rue Saint-Loup, à droite, puis le passage et la rue des Cordeliers. Vous longez les murs du couvent des Bénédictines (boutique d’art et de produits monastiques). Encore quelques pas et vous rejoignez le musée-mémorial de la Bataille de Normandie.