Lac Rih

L'avis de l'auteur Lonely Planet

lac

Ce petit lac en forme de cœur est d’une grande importance spirituelle pour le peuple mizo, habitant les deux côtés de la frontière Myanmar-Inde. Pour eux, le lac est la voie traditionnelle qu’empruntent les morts pour atteindre leur dernière demeure. Le lac Rih offre un cadre d’une grande beauté : l’eau d’un bleu profond est entourée de rizières et de collines boisées. On y arrive depuis Rihkhawdar, à 15 minutes en moto-taxi (5 000 K aller-retour).

Bien que les Mizo aient été largement convertis au christianisme, le lac Rih fait partie de leur ancienne tradition animiste : c’est la porte vers l’équivalent mizo du paradis, le Piairal, que tous les morts doivent traverser dans leur chemin vers l’au-delà. Le concept de Piairal s’est récemment mélangé à la notion chrétienne de paradis, préservant ainsi le caractère mystique du lac. Son aura est renforcée par son isolement, et il demeure un lieu de pèlerinage important pour les Mizo de l’État chin ou du Mizoram indien, ainsi qu’un lieu de rendez-vous pour ceux qui vivent à proximité et viennent s’y baigner le week-end. En semaine, le lac est paisible et vous l’aurez presque pour vous tout seul.

Paramètres des cookies