Tibet

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Tibet
  4. Ü དབུས་
  5. Monastère de Nalendra

Monastère de Nalendra

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monastère

那仁扎寺. Les ruines éclipsent le travail de reconstruction au monastère de Nalendra, qui n’en demeure pas moins impressionnant. Fondé en 1435 par le lama Rongtonpa (1367-1449 ; un contemporain de Tsongkhapa, le fondateur de l’ordre des Gelugpa), il fut en grande partie détruit en 1959. Alors qu’il y avait jadis 4 000 moines, il n’en reste aujourd’hui qu’une centaine. Pour vous faire une idée de la disposition originelle des lieux, observez de près la peinture murale immédiatement à gauche en entrant dans la salle d’assemblée.

Dans l’édifice principal de Nalendra, l’impressionnant gönkhang (interdit ­d’accès aux femmes) renferme en son centre un Gompo Gur, forme de Mahakala et protecteur de l’école Sakyapa, ainsi que des statues de Pehar (sur un éléphant) et de Namse (Vairocana, sur un lion des neiges), toutes deux dans l’angle gauche. Repérez les trois grandes têtes de yaks sauvages et la chèvre sauvage de l’Himalaya (ghoral) naturalisée, chacune dans divers états de décomposition.

La salle principale abrite une statue de Rongtonpa sous vitrine. Le milieu de la façade du sanctuaire intérieur est orné d’une représentation de Rongtonpa, flanqué de deux lamas Sakyapa. Dans la même salle se trouve le stupa funéraire en argent de Khenpo Tsultrim Gyeltsen, à qui l’on doit la reconstruction de Nalendra après sa démolition pendant la Révolution culturelle.

La chapelle sur la gauche renferme d’innombrables statues du Bouddha Sakyamuni, sous lesquelles les pèlerins rampent pour recevoir une bénédiction. Au centre trône une statue inhabituelle de Nampar Namse (Vairocana) à quatre visages.

Parmi les autres chapelles méritant le coup d’œil, citons le Tsar Kangtsang, encore en rénovation, le shedra (collège), le Jampa Kangtsang (et son intéressante statue de squelettes en position d’union yab-yum), ainsi que les ruines du dzong (fort) à l’exté­rieur de la porte du monastère, à l’ouest.

En montant au sommet du nouveau chorten blanc, juste au-dessous des bâtiments principaux du monastère, on jouit d’une belle vue d’ensemble sur ce dernier.

Nalendra est à 12 km à l’ouest de Lhundrub. En chemin, on peut faire un tour dans le monastère de Langtang, doté d’impressionnants chortens de style Kadampa.

, Nàrénzhá Sì

Paramètres des cookies