Kora de Tashi Dor

L'avis de l'auteur Lonely Planet

chemin de pèlerinage

Il ne faut pas manquer ce petit kora, qui se parcourt en moins d’une heure (à peu près 4 km). Tâchez de vous joindre à un groupe de pèlerins et effectuez au moins un circuit au crépuscule car la lumière nimbant le lac est alors magique. Si vous avez suffisamment de temps, cela vaut la peine de randonner jusqu’en haut de la colline occidentale pour profiter de la vue, surtout au couchant.

Le principal sentier du kora part à l’ouest du secteur des hébergements et mène à la grotte d’un ermite cachée derrière une grande faille rocheuse. Le sentier (devenu une piste pour 4x4) poursuit en contournant un promontoire rocheux ponctué de cairns et de drapeaux de prière, où les pèlerins procèdent à des ablutions rituelles. Il passe ensuite devant plusieurs grottes et un chaktsal gang (site de prosternation). Les deux flèches rocheuses qui se trouvent là semblent dessiner des mains jointes, comme dans le signe de salut namaste. Elles sont liées aux attributs mâle et femelle de Demchok (Chakrasamvara), divinité de la méditation. Les pèlerins se glissent à travers les fentes étroites et profondes de la falaise voisine afin de se soumettre à la détection de leurs péchés. Ils boivent aussi l’eau de ruissellement qui tombe du plafond des grottes, et certains avalent même de la “boue sacrée”.

À partir de cet endroit, le chemin suit le contour de la rive et dépasse un ensemble de très anciennes peintures rupestres. Là, les pèlerins testent leur mérite en tentant de glisser leur doigt dans un petit trou, les yeux fermés. Au coin nord-est de la colline se dresse le Mani Ringmo, grand mur de mani au bout duquel se tient un chorten doté d’un chakje (empreinte de main) du 3e karmapa.

D’autres belles randonnées vous ­attendent à Tashi Dor. Si vous avez le temps, faites l’ascension de la plus grande et la moins fréquentée des deux collines à l’est (2 heures aller-retour). Du sommet, la vue est superbe au nord-est sur la chaîne du Tanglha, qui marque la frontière moderne entre le Tibet et le Qinghai (Amdo).

Les plus fervents pourront parcourir le chemin de pèlerinage qui fait tout le tour du lac. Il faut environ 18 jours pour effectuer la boucle au complet. En route, on loge dans de petites chapelles et des ermitages.

Paramètres des cookies