Héng Shān

L'avis de l'auteur Lonely Planet

montagne sacrée

Sur 400 km se dressent 72 pics, dont le Héng Shān, mais la plupart des visiteurs se concentrent sur le pic Zhùróng祝融峰, qui culmine à 1 290 m.

L’ascension de 13 km emprunte des sentiers sinueux, des escaliers raides et, parfois, une route encombrée de navettes touristiques. Il faut compter environ 4 heures l’aller, ou presque toute la journée si vous visitez plusieurs temples en chemin. Des bus touristiques, ou une association bus et téléphérique, peuvent vous conduire presque jusqu’au sommet.

Si vous désirez prendre le bus, achetez le chē piào (车票 ; ticket ; 80 ¥ aller-retour, téléphérique compris) avec votre mén piào (门票 ; ticket d’entrée ; 120 ¥) au 2e niveau du moderne centre touristique旅客服务中心, où vous pouvez aussi laisser vos bagages (10 ¥/sac) et prendre une brochure gratuite comprenant une dìtú (地图 ; carte). Les bus partent directement d’ici jusqu’à mi-chemin (半山亭 ; Bànshān Tíng ; 15 minutes) de la montagne. De là, vous pouvez soit prendre le téléphérique qui vous conduit en 5 minutes à Nántiānmén (南天门), soit prendre un autre bus. De Nántiānmén, comptez 30 minutes à pied jusqu’au pic de Zhùróng.

La montagne est accessible 24h/24, mais les bus et les téléphériques ne fonctionnent que jusqu’à 18h. Si vous décidez de la gravir à pied (choix avisé, car en bus vous rateriez la plupart des temples), il est plus agréable de commencer par la route bordée d’arbres, à 300 m à l’est du centre touristique marqué par l’arche Shènglì en pierre (胜利坊 ; Shènglì Fāng). Cette route mène à la porte, où l’on s’acquitte du droit d’entrée, puis à un sentier tranquille qui serpente pendant 5 km au fil de lacs, de cascades et de torrents dans la vallée de Fànyīn (梵音谷 ; Fànyīn Gǔ) presque jusqu’au départ du téléphérique à Bànshān Tíng. En chemin, arrêtez-vous au temple Shénzhōu (Shénzhōu Zǔmiào) avec ses inscriptions taoïstes et bouddhiques colorées, puis au majestueux mémorial des Martyrs de Nányuè (南岳忠烈祠 ; Nányuè Zhōngliècí), consacré à la résistance contre les Japonais, et à la stèle marquée d’une célébration de la pinède par le leader Tchang Kaï-chek. Avant de prendre le téléphérique, faites une pause au Xuándōu Guàn (玄都观), un temple taoïste, et méditez sur les vers inscrits à l’entrée, qui rappellent aux grimpeurs fatigués que le chemin de la vertu est long ! Les 4,5 km suivants jusqu’à Nántiānmén empruntent en maints endroits la route, très fréquentée, et des séries d’escaliers, mais beaucoup de temples pittoresques bordent le chemin. Après Nántiānmén il reste 30 minutes de marche dans le froid (sauf en juillet-août) jusqu’au sommet – on peut louer des manteaux (20 ¥) près de la station du téléphérique.

Tout en haut se dresse le palais Zhù Róng (祝融殿 ; Zhù Róng Diàn), édifice en pierres couvert de tuiles de fer, bâti pour Zhu Rong, personnage de légende qui, dans la mythologie chinoise, est considéré comme l’un des dieux du feu.

Zhùróng Fēng ; 120 ¥ ; Lǚkè Fùwù Zhōngxīn ; Yanshou Lu ; 7h-17h30

Paramètres des cookies