Centre-ville

L'avis de l'auteur Lonely Planet

histoire et architecture

Empruntez le pont Lajus, le plus ancien de Capbreton, pour passer côté bourg. La rue animée du Général-de-Gaulle, qui a certes un peu perdu de son aura commerçante, demeure très agréable à parcourir. D’autant qu’un espace muséographique a été aménagé dans de belles maisons anciennes à encorbellement. Dans cet ensemble, baptisé la MOP, pour Maison de l’oralité et du patrimoine , l’histoire de la ville est retracée de façon thématique, avec une scénographie bien pensée et interactive. L’aspect oralité est abordé dans des vidéos diffusant les histoires locales racontées par des collégiens et recueillies lors de “collectes de mémoire vive”, ainsi que dans des événements organisés autour du Festival du conte qui a lieu chaque année début août. La MOP est également une résidence d’artistes conteurs.

Dédiée aux marins, l’église Saint-Nicolas mérite le coup d’œil pour sa tour de guet et ses fresques signées des frères Gélibert, dont on peut aussi voir une reproduction à la MOP. À l’angle de la rue du Prieuré et de l’avenue Jean-Lartigau, la Maison du Rey constitue l’un des rares exemples des maisons médiévales qui fleurirent à l’époque où Capbreton était un port très actif. Elle ne se visite pas, mais on peut admirer sa façade, surtout côté avenue Jean-Lartigau.

05 58 72 96 05 ; 54 rue du Général-de-Gaulle ; juil-août mar-sam 10h30-12h30 et 16h-20h, reste de l’année mer-ven 15h30-19h sam 10h30-12h30 et 15h30-19hrue Saint-Nicolas