Coral Castle

L'avis de l'auteur Lonely Planet

château

“Vous allez découvrir une réalisation inhabituelle” promet l’inscription sur le mur grossièrement taillé. C’est peu dire. Il n’y a pas de plus grand hommage à tout ce que la Floride du Sud a d’étrange et d’excentrique que cette histoire : abandonné par sa fiancée la veille de leur mariage, Edward Leedskalnin, un Letton, émigra aux États-Unis et gagna la Floride. Il façonna alors secrètement, nuit après nuit, un monument dédié à l’amour non réciproque. Ceint de blocs de roche, le domaine comprend une “salle du trône”, un cadran solaire, une cour en pierre devant servir d’aire de jeux pour les enfants qu’il n’aura jamais, une sorte de télescope pointé droit sur Polaris et une porte pivotante en roche massive que l’on ouvre pourtant facilement d’une seule main. Le plus incroyable est que tout cela est l’œuvre d’un homme de 1, 50 mètre pour 45 kg, sans aucune machine, à la seule force de poulies, d’outils manuels et de mécanismes improvisés. Il mit 28 années à terminer son chef-d’œuvre de roche.

305-248-6345 ; www.coralcastle.com ; 28655 S Dixie Hwy ; 8h- 18h dim-jeu, 8h-20h ven et sam

Paramètres des cookies