Musée des Beaux-Arts

L'avis de l'auteur Lonely Planet

peintures

Cette institution, dont l’agencement intérieur est particulièrement réussi, regroupe des œuvres de différentes écoles européennes et françaises (XVIe-XXe siècle), avec de nombreux grands formats. Il s’agit d’une des plus riches de Bretagne. Au rez-de-chaussée, un espace est réservé aux artistes bretons du XIXe siècle, avec des peintures abordant des sujets d’inspiration religieuse ou liés à la vie quotidienne – ne manquez pas l’Adieu !, d’Alfred Guillou (1844-1926). Une salle est dévolue à Max Jacob, artiste, poète et romancier né à Quimper en 1876 et mort en déportation au camp de Drancy en 1944 – on trouve aussi une sélection d’œuvres de ses amis. Le 1er étage accueille les salles consacrées à l’école de Pont-Aven, où sont notamment présentés L’Oie de Gauguin, et des tableaux d’Émile Bernard et de Paul Sérusier. En été, visites commentées gratuites et expositions temporaires.

02 98 95 45 20 ; www.mbaq.fr ; 40 pl. Saint-Corentin ; juil-août tlj 10h-18h, avr-juin et sept-oct tlj sauf mar 9h30-12h et 14h-18h, reste de l’année tlj sauf mar et dim matin 9h30-12h et 14h-17h30