Sydney : Les Incontournables

Opéra de Sydney

Même si on l’a vu cent fois représenté, le Sydney Opera House (1959-1973) conçu par l’architecte danois Jørn Utzon ne laisse personne indifférent. Il est aujourd’hui un des emblèmes de l’Australie, sa structure blanche en forme de voilure trônant majestueusement à l’extrémité de Bennelong Point. Photogénique en diable, il garantit de beaux clichés quel que soit l’angle.

Royal Botanic Gardens

Ce vaste jardin botanique où la flore australienne côtoie des espèces végétales du monde entier est le lieu de prédilection des pique-niqueurs, des adeptes du jogging et des amoureux. Bordant Farm Cove, à l’est de l’Opéra, il fut créé en 1816 à l’emplacement d’un site d’initiation aborigène pour servir de potager à la ville.

Sydney Harbor Bridge

Qu’on roule ou marche dessus, qu’on l’escalade ou qu’on l’approche en bateau, difficile d’ignorer ce pont très fréquenté que les habitants surnomment affectueusement leur “cintre géant”. Son immense silhouette semble en effet, où que vous soyez en ville, surgir à l’improviste dans votre champ de vision. Les mots du poète local Kenneth Slessor résument sans doute le mieux ce que le pont est à la ville : “Nuit et jour, le pont vibre et résonne comme une chose vivante”. 

Taronga Zoo

Une journée à Taronga ressemble davantage à une expédition qu’à une simple visite de zoo. Il faut d’abord se frayer un chemin dans la cohue de Circular Quay pour monter à bord du ferry qui parcourt la baie via l’Opéra, puis prendre le téléphérique au débarcadère pour rejoindre l’entrée sur les hauteurs. On peut alors arpenter à flanc de colline les 75 ha de broussailles émaillés d’enclos avec Sydney en toile de fond.

Art Gallery of NSW

L’Art Gallery of NSW, dotée d’une façade évoquant la Grèce antique et d’une partie arrière moderne, joue un rôle social primordial à Sydney. Elle accueille régulièrement les grandes expositions itinérantes internationales (Picasso, les fameux soldats de terre cuite chinois, etc.) et abrite une remarquable collection
permanente d’art australien, qui fait la part belle aux Aborigènes. Elle possède enfin un riche programme de conférences, de concerts, de projections, de discussions et d’activités pour les enfants.

Sydney Aquarium

L’aquarium de Sydney est le site payant le plus visité du pays (et ce, malgré le prix élevé de l’entrée). Outre les murs d’aquariums et bassins habituels, il compte deux tunnels immergés, qui invitent les visiteurs à aller en toute sécurité à la rencontre des requins et des raies. Les manchots ne manquent quant à eux pas d’espièglerie et les méduses ondulent devant des tubes lumineux, sous l’oeil méfiant des pieuvres. Le tout pour le plus grand bonheur des enfants, naturellement !

Australian Museum

Créé 40 ans à peine après le débarquement de la Première Flotte, ce vieux Museum d’histoire naturelle a entrepris de se moderniser. Des projections vidéo et un terrarium peuplé de serpents accompagnent désormais les animaux empaillés, et des reproductions grandeur nature, les restes de dinosaures. C’est pourtant sa partie la plus désuète et poussiéreuse – la salle des squelettes et la vaste collection de cristaux et de pierres précieuses – qui présente le plus d’intérêt.

Bondi Beach

Véritable incarnation de Sydney, Bondi est la plage océanique la plus proche du centreville (8 km) et l’une des plus belles du globe. Le Pacifique heurte le rivage en grosses vagues écumantes et le sable appartient démocratiquement à tous. Il y a bien sûr beaucoup de monde, mais l’endroit se prête malgré tout à la baignade. En cas de mer agitée, emmenez plutôt vos enfants dans les piscines d’eau salée situées à chaque bout.

 

Mis à jour le : 29 mars 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Australie

Paramètres des cookies