-->

Ajaccio

  1. Accueil
  2. France
  3. Corse
  4. Ajaccio
  5. Les Incontournables

Ajaccio : Les Incontournables

Ce qu'il ne faut pas manquer à Ajaccio

Palais Fesch

(04 95 21 48 17 ; www.musee-fesch.com ; 50-52 rue Fesch ; adulte/enfant 8/5 € ; hmai-sept lun, mer et sam 10h30-18h, jeu, ven et dim 12h-18h, nocturne ven juil-août, oct-avr lun, mer et sam 10h-17h, jeu, ven et 3e dim du mois 12h-17h). Construit à l’initiative du cardinal Fesch, oncle de Napoléon, afin de donner un toit à la collection qu’il céda à la ville en 1839, le musée Fesch a rouvert ses portes en juin 2010, après des travaux de rénovation et une restructuration de la muséographie. Au fil de sa visite, on découvre une exceptionnelle collection de peintures italiennes, du XIVe au XIXe siècle, ainsi que la collection napoléonienne et une collection de peintures corses.

Chapelle impériale

(adulte 3 € ou entrée incluse dans le billet du Palais Fesch ; mêmes horaires que musée Fesch). Tout récemment rénovée, cette chapelle, qui se tient contre le palais Fesch, renferme les tombeaux de plusieurs membres de la famille impériale (hormis les cendres de Napoléon, qui reposent aux Invalides, à Paris).

Bibliothèque municipale

(04 95 51 13 00 ; www.bibliotheque.ajaccio.fr ; rue du Cardinal-Fesch ; entrée libre ; lun-ven 9h-12h et 14h-17h). Deux lions gardent l’entrée de la très belle bibliothèque municipale, mitoyenne du palais Fesch. Offerts par le cardinal Fesch, ils ont été moulés d’après ceux qui ornent le tombeau du pape Clément XIII, à Saint-Pierre de Rome.

Citadelle

Indifférente au temps, la muraille de la citadelle, avec ses bastions et sa très photogénique échauguette, domine le golfe et veille sur Ajaccio depuis des siècles. Occupé par l’armée, cet ouvrage militaire n’est malheureusement pas ouvert à la visite.

Musée A Bandera

(04 95 51 07 34 ; www.musee-abandera.fr ; rue du Général-Lévie ; 5 € ; hlun-sam 10h-19h juil à mi-sept, lun-sam 10h-17h mi-sept à juin). Dissimulé dans une encoignure de la rue du Général-Lévie, ce musée rénové en 2011, dont le nom signifie “le drapeau”, présente un panorama de l’histoire de la Corse depuis les origines jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, illustré de nombreux documents, objets et diaporamas.

Musée national de la Maison Bonaparte

(04 95 21 43 89 ; www.musee-maisonbonaparte.fr ; rue Saint-Charles ; tarif plein/réduit 7/5 € ; havr-sept 10h30-12h30 et 13h15-18h, oct-mars 10h30-12h30 et 13h15-16h30, fermé lun, téléphonez les jours fériés). Maison natale de l’Empereur, ce musée est signalé par un panneau “Maison Bonaparte” d’un côté et “Strada Malerba” de l’autre. Pour vous y rendre, empruntez la rue du Roi-de-Rome, qui donne dans la rue Saint-Charles.
La maison renferme diverses pièces de mobilier incrustées de pierreries, une crèche en ivoire et ébène rapportée de Syrie et la chambre natale de l’Empereur. L’arbre généalogique de la famille Bonaparte et l’acte de naissance du grand homme complètent cette visite, que certains jugeront assez décevante. Une tenue correcte est exigée.

Cathédrale

La façade ocre de la cathédrale d’Ajaccio, en forme de croix grecque, se dresse dans la vieille ville, au coin des rues Forcioli-Conti et Saint-Charles. De style vénitien, elle fut érigée au cours de la seconde moitié du XVIe siècle. On y verra les fonts baptismaux utilisés lors du baptême de Napoléon, ainsi que la Vierge au Sacré-Cœur d’Eugène Delacroix.

Chapelle des Grecs

Sur la route des Sanguinaires, cette petite chapelle du XVIIe siècle vaut surtout pour sa portée historique. C’est en effet ici que les Grecs en exil, réfugiés à Ajaccio au XVIIIe siècle, pratiquaient leur culte.

Parc des Milelli

(entrée libre dans le parc). À environ 5 km au nord-ouest du centre-ville, ce parc majestueux est un havre de paix, en surplomb du golfe d’Ajaccio. Dans le parc, serti dans une oliveraie, vous pourrez admirer l’ancienne maison de campagne de la famille Bonaparte (l’intérieur ne se visite pas).

Mis à jour le : 12 décembre 2015

Articles récents

Guide de voyage

Un guide Lonely Planet 100% testé sur le terrain, et riche en secrets locaux, pour découvrir le meilleur de la Corse