Catalogne : Sports et activités

Activités sportives en Catalogne

L’Espagne offre un condensé de presque tous les paysages existant à l’échelle du continent, et l’est du pays n’échappe pas à cette diversité. Bien sûr, le littoral méditerranéen tient la vedette, avec ses centaines de kilomètres de plages invitant à une multitude d’activités aquatiques. Mais les amateurs trouveront aussi de nombreuses possibilités de randonner, que ce soit dans les Pyrénées ou le long des sentiers côtiers. Les Pyrénées catalanes offrent aussi de belles occasions en matière de cyclotourisme et d’équitation. 
Enfin, les différents parcs nationaux permettent d’observer l’une des faunes aviaires les plus riches d’Europe occidentale.

Randonnée

L’Espagne est l’une des premières destinations en Europe pour la randonnée. Au nord-est, les Pyrénées dominent le paysage et constituent un merveilleux terrain d’aventure pour tous les visiteurs, quels que soient leur âge et leur condition physique.

Quand partir

On peut randonner toute l’année en Espagne, notamment dans les régions au sud. Si vous prévoyez de marcher en été, faites comme la plupart des Espagnols, mettez le cap au nord. Les Pyrénées sont accessibles à partir de mi-juin, généralement jusqu’à septembre. En août, les sentiers sont très fréquentés, aussi pensez à réserver si vous projetez d’aller dans un parc national ou de loger dans un refuge (refugio) de montagne.

Destinations

Les Pyrénées sont la destination la plus appréciée des randonneurs. Les massifs, splendides sur les pentes basses, deviennent sauvages et désolés en altitude. Le spectaculaire GR®11 traverse les Pyrénées espagnoles de la Méditerrannée à l’Atlantique, mais l’on peut se contenter du parcours à travers les Pyrénées catalanes, entre  le cap de Creus et l’Hospice de Vielha, à la frontière aragonaise, et très proche de Bagnères-de-Luchon, en France (comptez au moins trois semaines). 
Côté mer, le GR®92 traverse la Catalogne du nord au sud, de Portbou à Ulldecona, en restant toujours proche de la côte. On peut parcourir par tronçons ses quelque 580 km. Les sentiers des douaniers offrent aussi de belles promenades et permettent d’accéder à pied à des sites splendides
Il est aussi possible d’effectuer de magni-fiques promenades d’une journée dans les parcs naturels protégés. Olot est ainsi le point de départ de plusieurs belles randonnées dans le Parc Natural de la Zona Volcánica de la Garrotxa.

Renseignements

Des guides de randonnée sont publiés par Rando Éditions (www.editions-sudouest.com), notamment sur le GR®11 et les Pyrénées. L’éditeur allemand Rother (www.rother.de) propose également trois guides en français sur les Pyrénées espagnoles. Ceux qui lisent facilement l’anglais peuvent aussi se procurer Hiking in Spain, de Lonely Planet, qui donne tous les détails des randonnées, ainsi que les guides de randonnée (et d’escalade) par région publiés par Cicerone Press (www.cicerone.co.uk). Le site Internet www.andarines.com donne des descriptions d’itinéraires dans de nombreuses régions d’Espagne.

Parcs naturels et nationaux

Une grande partie des zones les plus belles et les plus importantes de l’Espagne sur le plan écologique, soit environ 40 000 km2 (8% de la surface du pays) en incluant les réserves nationales de chasse, jouissent d’une protection officielle. Elles sont presque toutes accessibles aux visiteurs, au moins en partie, mais les niveaux de protection et les possibilités d’accès varient. 
Les parques nacionales (parcs nationaux), zones d’importance exceptionnelle de par leur faune, leur flore, leur géomorphologie et leur paysage, sont les plus protégés du pays. La Catalogne compte un parc national – l’extraordinaire Parc Nacional d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici  (p. 177) dans les Pyrénées catalanes – sur les 14 parcs nationaux du pays ainsi que de nombreux parcs naturels propices à la randonnée pédestre.

Canyoning

Pour éprouver des sensations fortes dans les canyons profonds des Pyrénées catalanes,  contactez les agences spécialisées de La Molina ou celles établies dans le Vall de la Noguera Pallaresa. ed te

Cyclisme

Là encore, les possibilités sont étonnantes. On pourra pédaler en famille ou se lancer dans un circuit de deux semaines avec un peu d’expérience. À l’exception des villes, éprouvantes pour les nerfs, l’Espagne est un pays où les automobilistes sont habitués à partager la route avec les cyclistes. L’excellent réseau de routes secondaires, généralement dotées de bas-côtés correctement aménagés, est idéal pour faire du cyclotourisme.

Destinations

Toutes les régions espagnoles sont sillonnées de sentiers et d’itinéraires cyclotouristiques et pour les VTT (BTT en espagnol, pour bici todo terreno). Les vététistes peuvent se rendre dans n’importe quelle chaîne montagneuse du pays et emprunter les nombreuses pistas forestales (pistes forestières).
Parmi les grands circuits classiques, le Camino del Cid (chemin du Cid), dans le sillage du grand héros espagnol, traverse les deux Castilles et l’Aragon avant de longer la côte méditerranéenne jusqu’à Valence. 
Dans les Pyrénées, la station de ski de La Molina ravira les amateurs de sensations avec son terrain de VTT.
Enfin, plusieurs parcs et réserves naturels en bord de mer, comme le Parc Natural de la Sierra d’Irta offrent des kilomètres de sentiers, entre mer et eaux, propices à de longues promenades à vélo.

Renseignements

Pour ceux qui lisent l’espagnol, le site www.amigosdelciclismo.com est une excellente source d’informations. On y trouve des renseignements sur les dernières réglementations, les règles de circulation, les coordonnées de clubs cyclistes, des listes d’ouvrages pratiques et une quantité incroyable d’itinéraires, classés par région. Il existe de nombreux guides cyclistes (le plus souvent en espagnol). Si vous lisez l’espagnol, España en Bici de Paco Tortosa et María del Mar Fornés est un bon guide général, mais difficile à dénicher.

Deltaplane et parapente

Pour pratiquer le deltaplane (ala delta) ou le parapente, vous aurez le choix entre plusieurs clubs spécialisés ou des agences de sports extrêmes. La Real Federación Aeronáutica España (www.rfae.org) donne des infos sur les écoles reconnues et dresse la liste des clubs et manifestations. 
Le massif accidenté de Montsec (p. 209), à 65 km au nord de Lleida, est le haut lieu du deltaplane et de l’ULM en Catalogne.

Escalade

Vous trouverez en Espagne maintes occasions d’admirer les montagnes et les gorges d’un point de vue plus vertical que lors d’une randonnée.
Les Pyrénées catalanes comptent des sites d’escalade célèbres, et parfois très difficiles, notamment dans la Serra del Cadí. Moins connus, le massif accidenté de Montsec, en Catalogne, la Sierra Espuña, dans la région de Murcie, et le secteur d’Els Ports, dans la région de Valence, offrent aussi de beaux reliefs propices à l’escalade.  

Ski et snowboard 

Les amateurs de poudreuse, et la famille royale en fait partie, vont skier dans les Pyrénées aragonaises et catalanes. En dehors de la haute saison (début décembre, du 20 décembre au 6 janvier, carnaval et Semaine sainte), les stations de sports d’hiver espagnoles sont assez tranquilles, bon marché et chaleureuses comparées à leurs homologues des Alpes. La saison s’échelonne de décembre à avril, mais janvier et février sont généralement les mois où l’enneigement est le plus sûr. Cela dit, ces dernières années, la neige a été quelque peu imprévisible.

Destinations

La première station espagnole, La Molina, se trouve en Catalogne. Très fréquentée, elle séduit toujours autant les familles et les débutants. Considérée par beaucoup comme bénéficiant de la meilleure neige des Pyrénées, Baqueira-Beret offre 72 pistes et 30 remontées mécaniques modernes pour 104 km de pistes de tous niveaux. On trouve aussi des stations plus familiales, comme Núria.

Renseignements

En plus de louer l’équipement nécessaire, il est possible de prendre des leçons de ski dans toutes les stations. Les forfaits pour les remontées mécaniques coûtent entre 35 et 45 € par jour pour un adulte, et entre 25 et 35 € pour un enfant. La location du matériel coûte à partir de 20 € par jour. Si vous vous y prenez assez tôt, les agences de voyages espagnoles pourront vous proposer des forfaits abordables, à la journée ou sur plusieurs jours, comprenant l’hébergement.

Sports nautiques

Canoë-kayak et rafting

Avec quelque 1 800 rivières et torrents, l’Espagne offre largement de quoi réjouir les passionnés de descente en eaux vives. Comme la plupart sont interrompus par des barrages hydroélectriques, de nombreux lacs artificiels permettent de s’initier tranquillement au canoë-kayak. On peut généralement louer tout le matériel sur place. 
En général, mai et juin sont les meilleurs mois pour pratiquer le canoë-kayak, le rafting et l’hydrospeed (nage en eaux vives).
En Catalogne, l’une des meilleures rivières pour les sportifs est la turbulente Noguera Pallaresa. La ville de Sort et les villages de Rialp et de Llavorsí sont les principaux lieux pour pratiquer ces activités.

Planche à voile et kitesurf

L’Espagne offre d’excellentes conditions pour la planche à voile et le kitesurf sur la majeure partie de sa côte méditerranéenne. 
La plage d’Empuriabrava, en Catalogne, connaît de bonnes conditions de vent, surtout de mars à juillet. La station familiale d’Oliva, près de Valence, est également une option à envisager. 
Le site espagnol www.windsurfesp.com/sp.asp donne des détails très complets sur les sites, les conditions de vent et les écoles, dans toute l’Espagne.

Plongée et snorkeling

Sous l’eau aussi, l’Espagne est passionnante. Il suffit de plonger dans n’importe quel endroit, sur ses quelque 5 000 km de côtes, pour découvrir une abondante vie sous-marine et des sites variés pourvus d’épaves, de parois verticales et de longs couloirs. Les multiples clubs méditerranéens proposent des sorties d’une journée ou de plusieurs jours, du matériel à louer et la possibilité de passer des brevets. 
Pour commencer, on pourra s’intéresser aux récifs coralliens de la Costa Brava, notamment dans la réserve marine des îles Medes (voir l’encadré p. 132), au large de L’Estartit (près de Gérone). Sur la côte de Murcie, le Cabo de Palos et les Islas Hormigas, protégées par le statut de réserve marine, possèdent de très beaux fonds.
Vous trouverez la liste des centres de plongée agréés sur le site espagnol CQB (www.conquienbucear.com). 

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le guide Lonely Planet qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de l’Espagne
 

Paramètres des cookies