Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Jílín
  5. Palais impérial de l’État mandchou (palais de l’Empereur fantoche)

Palais impérial de l’État mandchou (palais de l’Empereur fantoche)

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

伪滿皇宮博物院光复北路号 C’est l’ancienne résidence de Puyi, le dernier empereur de la dynastie Qing. Son bureau, sa chambre, son temple, les appartements de son épouse, son fumoir à opium et les appartements de sa concubine ont été minutieusement recréés. On peut aussi voir sa voiture américaine. Toutefois, l’exposition consacrée à son extraordinaire destin, raconté en partie à travers une collection de photos, constitue le temps fort de la visite. L’audioguide en anglais coûte 20 ¥. Un taxi depuis la gare ferroviaire revient à 7 ¥.

En 1908, à l’âge de deux ans, Puyi devint le 10e empereur de la dynastie Qing. Son règne dura à peine plus de trois ans, mais il fut autorisé à rester dans la Cité interdite jusqu’en 1924. Il vécut ensuite à Tiānjīn jusqu’en 1932, année où les Japonais l’installèrent dans ce palais comme empereur fantoche du Mandchoukouo. Après la défaite du Japon en 1945, Puyi fut capturé par les troupes russes, puis rendu à la Chine en 1950. Après dix ans dans un camp de rééducation, il finit ses jours comme jardinier à Běijīng (Pékin). Puyi mourut en 1967 ; Bernardo Bertolucci s’est inspiré de son histoire pour Le Dernier Empereur (1987).

, Wěimǎn Huánggōng Bówù- yuàn ; 5 Guangfu Lu ; 5 ; 80 ¥ ; 8h30-16h20, dernière entrée 40 min avant la fermeture

Paramètres des cookies