Vul Derybasivska

L'avis de l'auteur Lonely Planet

rue commerçante

Дерибасівська вулиця Restaurants et bars bordent la rue Derybasivska, la principale artère commerçante et piétonne, où les touristes se bousculent en été. À son extrémité est, plus calme, trône la statue de José de Ribas. Cet illustre gentleman, mi-catalan, mi-irlandais, construisit le port d’Odessa et une rue du centre porte son nom. À l’extrémité ouest de cette avenue s’étend l’agréable jardin municipal, joliment rénové et entouré de plusieurs restaurants.

On peut acheter là diverses babioles touristiques et les touristes font la queue pour être photographiés près des sculptures en bronze dont l’une est une simple chaise – référence au roman satirique Les Douze Chaises (Ilf et Petrov, 1929). L’autre représente Léonid Outiossov, chanteur de jazz des années 1930.

De l’autre côté de la rue, le Passaj, une luxueuse galerie marchande couverte, est l’exemple le mieux conservé de l’architecture néo-Renaissance qui a dominé Odessa à la fin du XIXe siècle. Ses murs intérieurs sont festonnés de dieux, de gobelins, de lions et de nymphes. Des motifs du même style, en moins bon état, ornent la place Soborna, à l’extrémité ouest de la rue Derybasivska, et notamment l’hôtel Passaj.

.Gorodskoï Sad