Tour Saint-Bernard (lanterne des morts)

L'avis de l'auteur Lonely Planet

édifice religieux

Cette majestueuse tour ronde, se dressant dans ce qui était autrefois le cimetière de l’abbaye de Sarlat, date du XIIe siècle. Comme d’autres lanternes des morts, elle possède à l’étage une chambre percée d’ouvertures dans laquelle on hissait une lumière à la nuit tombée afin de guider les défunts. Sa construction remonterait au passage de saint Bernard à Sarlat en 1147, dont elle aurait commémoré le souvenir – d’où son nom de “tour Saint-Bernard”. En contrebas, derrière la cathédrale, une autre partie de l’ancien cimetière, le jardin des Enfeus, sert en été de cadre à des manifestations culturelles. Il permet de rejoindre la cour des Chanoines, où se situe la chapelle dite des Pénitents bleus, une confrérie qui remania lourdement au XVIIe siècle, ce vestige du XIIe siècle appartenant à l’ancienne abbaye bénédictine.

Paramètres des cookies