Grèce

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Grèce
  4. Péloponnèse
  5. Temple de Bassae (Vassae)

Temple de Bassae (Vassae)

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site archéologique

Voici l’un des sites les plus majestueux de toute la Grèce : classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le temple d’Apollon Épicourios (sauveur) occupe un lieu sauvage et isolé, au beau milieu de monts déchiquetés et de collines. En dépit de l’immense auvent construit en 1987 pour le protéger des nombreux accidents météorologiques (orages, neige, variations de température…), ce magnifique édifice procure un véritable choc visuel lorsqu’on parvient sur le site.

En 420 av. J.-C., les habitants de la Phigalie (Figalia) voisine, épargnés par la peste, firent appel à l’architecte du Parthénon, Ictinos, pour honorer le dieu sauveur en lui édifiant un temple. Le monument allie colonnes doriques et ioniques, plus une unique colonne corinthienne (l’exemple le plus précoce de ce style).

Le temple est surtout célèbre par la frise en marbre qui ornait l’intérieur de la cella (sanctuaire), autant de panneaux sculptés représentant les batailles qui opposèrent les Grecs aux Amazones, et les Lapithes aux Centaures. En 1814, les fouilleurs passèrent avec le pacha un accord financier qui aboutit à la mise aux enchères de l’ensemble, aussitôt acquis par le British Museum de Londres où l’ensemble est désormais exposé.

Il n’y a pas de bus publics. La course aller-retour en taxi depuis Andritsena coûte environ 40 € (temps d’attente inclus).

26260 22275 ; tarif plein/réduit 3/2 € ; 8h-20h

Paramètres des cookies