Souk de Sib

L'avis de l'auteur Lonely Planet

souk

Concentré de culture omanaise, ce marché borde l’artère principale à sens unique qui passe au cœur de la ville. Les vitrines de bracelets et de parures nuptiales du souk de l’or y côtoient des tailleurs de dishdasha (longues robes masculines), des échoppes de kuma (toques brodées traditionnelles) et d’abaya (longues robes féminines), des banques et des épiceries tenues par des Indiens. Le circuit en voiture ne prend que quelques minutes, mais on peut facilement le parcourir à pied pendant une demi-journée.

Entre la grand-route et la mer, les étals de fruits, légumes, épices et cordes pour chameaux du vieux souk occupent un ensemble de bâtiments couleur sable construits à cet effet, près de la grande mosquée. Plus loin sur la corniche se tient la halle du marché au poisson.

La route dessine une boucle juste après les magasins de meubles et de miel omanais. On trouve ensuite des boutiques de vêtements traditionnels pour femmes, ainsi que des tissus brodés et des bracelets de cheville colorés. Disséminés entre les boutiques de tailleurs, des magasins de “Wedding Services” vendent des chapelets de guirlandes électriques et d’opulents fauteuils de mariage.

Vers le bout de la rue, de nombreux ateliers de charpenterie exposent des mandous. Ces coffres de mariage, souvent noirs ou ocre et décorés de pièces de cuivre, constituent de bonnes idées de cadeaux. Une petite boîte coûte 10 OMR, un grand coffre 50 OMR (nombreuses tailles intermédiaires).

9h-13h et 16h-21h

Paramètres des cookies