Souk de Mutrah

L'avis de l'auteur Lonely Planet

souk

Nombre de visiteurs se rendent sur la corniche de Mutrah dans le seul but de découvrir le souk qui, malgré sa toiture moderne en bois, a conservé son ambiance fascinante. Outre les habituels secteurs dévolus aux textiles, à la quincaillerie et aux bijoux, l’endroit compte des échoppes d’objets omanais et indiens qui vendent aussi quelques antiquités. Le marchandage s’impose, même s’il ne faut pas s’attendre à des remises importantes. Les cartes bancaires sont le plus souvent acceptées, mais les espèces permettent de meilleures affaires. L’entrée principale se situe le long de la corniche, en face des feux du passage piétons.

Le café traditionnel qui la jouxte, l’un des rares vestiges du passé, constitue le repaire des anciens. Veillez à ne pas pénétrer par mégarde dans le vieux quartier chiite d’Al-Lawataya, un secteur clos interdit aux visiteurs (comme l’indique une pancarte sous la voûte).

L’orientation à l’intérieur du souk requiert une certaine pratique. On entre en montant légèrement depuis la mer, et il suffit de tourner à droite à chaque intersection pour revenir au point de départ. Dans le doute, prenez les ruelles qui descendent. Cela dit, s’égarer participe de l’attrait du lieu. Bifurquez à droite au premier croisement, puis à gauche à hauteur de la Muscat Pharmacy pour rejoindre une boutique de perles, véritable caverne d’Ali Baba, et Al-Ahli Coffeeshop, réputé pour ses jus de fruits frais.

Carte ci-dessus ; corniche, Mutrah ; 8h-13h et 17h-21h sam-jeu, 17h-21h ven

Paramètres des cookies