Contemporary Jewish Museum

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Ce cube d’acier qui repose en équilibre précaire sur l’un de ses coins n’est pas une sculpture, mais l’entrée sur Yerba Buena Lane du Contemporary Jewish Museum. Et cette institution met effectivement sens dessus dessous les idées reçues sur l’art et la religion. Les expositions explorent la culture, l’identité et les idées juives en s’attardant sur des personnalités comme l’écrivaine Gertrude Stein, le producteur de rock Bill Graham, la dessinatrice Roz Chast ou le réalisateur Stanley Kubrick.

L’architecte Daniel Libeskind (qui a aussi créé le Jüdisches Museum Berlin) a voulu concevoir un édifice à la fois rationnel, mystique et imposant. Il a ajouté au bâtiment de départ, une centrale électrique en briques de 1907, des éléments en acier qui forment le mot hébreu l’chaim (vie). Mais ce sont les créations d’art contemporain qui donnent véritablement vie à l’endroit, des panneaux routiers malicieux d’Anthony Discenza aux golems géants d’Elisabeth Higgins O’Connor, fabriqués à partir de vieux vêtements et de cageots. Les événements ne manquent pas, comme l’intervention d’Erik Tiemens, décorateur de Star Wars, les débats entre des artistes régionaux sur l’impact de l’engagement contre le sida et les cours de danse pour seniors du chorégraphe Joe Goode. Le lieu invite au débat artistique et théologique autour d’un très bon pastrami, servi entre 11h et 14h par le traiteur Wise Sons Jewish Deli.

415-344-8800 ; www.thecjm.org ; 736 Mission St ; 11h-17h lun-mar, ven-dim, 11h-20h jeu ; 14, 30, 45, Montgomery, Montgomery

Paramètres des cookies