-->

Norsk Oljemuseum

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

On pourrait passer des heures dans ce musée ultramoderne, à l’architecture remarquable, qui s’impose comme l’un des meilleurs de Norvège. Axé sur l’exploration pétrolière en mer du Nord, de sa découverte en 1969 jusqu’à aujourd’hui, il présente une foule d’expositions interactives de haute technologie et de répliques authentiques. Parmi ses fleurons : le plus grand foret du monde, la simulation des installations de forage recréées, des documentaires sur la journée de travail des équipes de plongée en mer du Nord et d’étonnantes maquettes de plates-formes pétrolières dans une immense salle.

Une exposition retrace également l’histoire naturelle sur des millions d’années, et une exposition interactive explique les dilemmes en matière de politique énergétique et de changement climatique.

L’Oljemuseum présente un juste équilibre entre l’aspect technique de l’exploitation et de l’extraction, et l’hommage envers ceux qui ont consacré leur vie professionnelle à l’industrie pétrolière, à travers de fascinantes archives mettant l’accent sur les temps forts de l’histoire pétrolière norvégienne. Celles-ci couvrent notamment la tragédie de la plate-forme d’Alexander L. Kielland, en 1980, au cours de laquelle périrent 123 ouvriers, et la décision de 1972 par le Parlement de Norvège de baser la compagnie Statoil à Stavanger. Vous y passerez certainement plus de temps que prévu, surtout si vous avez des enfants.

Musée norvégien du Pétrole ; www.norskolje.museum.no ; Kjeringholmen ; adulte/enfant/famille 100/50/250 NOK ; 10h-19h tlj juin-août, jusqu’à 16h lun-sam, jusqu’à 18h dim sept-mai